Les ordinateurs abîment-ils les yeux ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Nous passons de plus en plus de temps devant nos ordinateurs, au travail et à la maison. Devenus indispensables, les écrans ont envahi notre quotidien. Ce nouveau mode de vie a un impact sur notre vue, mais dans quelle mesure ? Avant de s’alarmer, il est important de faire la part du vrai et du faux.

La culture de l'écran

Il est désormais impossible de leur échapper. Télévisions, portables, tablettes et smartphones, les écrans sont partout. L’ordinateur, en particulier, est devenu notre principal outil de travail et de communication. Il n’est pas rare que nous passions nos journées à lire sur des écrans, au bureau mais aussi à la maison. En parallèle, les cas de myopie et autres défauts visuels n’ont cessé d’augmenter ces trente dernières années en France et dans les pays développés. Il est impossible de ne pas faire le rapprochement entre les deux phénomènes. Les avis des chercheurs divergent, mais certains faits ont été scientifiquement établis.

FAUX : Les écrans sont à l'origine des pathologies visuelles

On croit à tort que l’écran d’ordinateur détériore la vue, mais il n’est pas responsable des troubles visuels comme la myopie, l’hypermétropie, la presbytie ou encore la cataracte. Des chercheurs suédois ont déjà démontré en 1982 qu’il faudrait passer 650 années devant un écran pour contracter une cataracte !Par contre, l’ordinateur peut révéler les défauts visuels qui passent inaperçus au quotidien. Lire sur un écran nécessite en effet une bonne vue et une coordination entre les yeux. Si ce n’est pas le cas, le lecteur ressent des maux de tête et de la fatigue visuelle. Pour cette raison, il est conseillé de faire des pauses régulières lorsqu’on travaille devant un écran.

VRAI : Les écrans altèrent la vision

L’écran émet des rayonnements en faible quantité qui ne sont pas nocifs. Par contre, lorsqu’on fixe un écran, on a tendance à moins cligner des yeux. La fréquence normale de clignement est de 12 à 20 par minute, pour permettre l’entretien du film lacrymal. Comme cette fréquence est réduite devant un écran, on ressent une sécheresse oculaire et des picotements désagréables. Il ne s’agit pas d’un symptôme d’un trouble visuel, mais d’une simple fatigue oculaire à court terme. Pensez donc à cligner des paupières souvent et n’hésitez pas à utiliser des gouttes lacrymales pour humidifier vos yeux.Par ailleurs, la position que nous adoptons devant l’écran ne favorise pas notre vision. Quand on lit sur un ordinateur, l’écran est horizontal. On est donc forcé de se concentrer sur les lettres en regardant droit devant. Cela accentue la tension des yeux et à long terme favorise l’apparition de la myopie. Il est donc conseillé de placer son écran plus bas que ses yeux et de déplacer régulièrement son regard.Enfin, il a également été prouvé que la lumière du jour avait des effets protecteurs sur la myopie. On pensait que les enfants qui jouaient peu dehors devenaient myopes parce qu’ils passaient trop de temps devant les écrans. En réalité, c’est parce qu’ils ne sortent pas suffisamment ! La lumière participe à la libération de dopamine qui est connue pour stopper la croissance de l’œil. Or, la myopie est justement causée par un œil trop long.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.