Mal de dos : comment le soulager ?

La rédaction - publié le 04/10/2019 à 14:30

Douleur chronique ou subite, le mal de dos fait souffrir beaucoup de Français. Même si dans une majorité des cas, il se guérit spontanément au bout de quelques jours, il handicape bien souvent le quotidien. Pourtant ce n'est pas une fatalité, des solutions existent en prévention ou pour soulager la douleur quand elle est présente.

La maladie du siècle

Vous avez peut-être déjà souffert d’un mal de dos ou vous connaissez quelqu’un de votre entourage qui a été touché. Avoir mal au dos est un symptôme courant. En effet, 80 % des personnes vont contracter un mal de dos au cours de leur vie et 10 % de la population est concernée chaque année. Un chiffre qui est loin d’être anodin. Notre mode de vie de plus en plus sédentaire et le stress accentue le phénomène. Le mal de dos occasionne 7 % des arrêts maladies en France. Souvent relégué au second plan, il ne faut prendre cette maladie à la légère car elle s’avère plus complexe que ce qu’il n’y paraît.Comparez gratuitement les mutuelles

Différentes sortes de mal de dos

  • La scoliose, souvent acquise pendant l’enfance et l’adolescence à cause du poids des cartables ou de la mauvaise posture adoptée, est une déformation de la colonne vertébrale prenant la forme d’un S ou d’un C. Elle perdure souvent à l’âge adulte.
  • La lombalgie apparaît lorsque le noyau du disque vertébral placé entre deux vertèbres s’est déplacé, causant alors une forte inflammation à l’origine des douleurs. Il s’agit du mal de dos le plus fréquent.
  • Le lumbago aussi appelé « tour de reins » est une crise de lombalgie aiguë. Il survient au même niveau que la lombalgie mais apparaît plus brutalement, notamment lors d’un faux mouvement. Le cas le plus fréquent arrive lorsqu’ une personne se relève trop vite ou quand on porte une lourde charge. La douleur qui survient est alors intense et bloque totalement la personne.
  • La sciatique ou lombosciatique touche les nerfs du bas de la colonne vertébrale. La douleur se répand dans la fesse, puis dans toute la jambe et finalement dans le pied qui correspond à la localisation du nerf sciatique et qui donne l’effet d’une décharge électrique.
  • La hernie discale correspond à une infection du disque intervertébral qui se fissure provoquant ainsi une vive douleur. Elle représente 2 % des maux de dos.

Mal de dos : de multiples causes

Une mauvaise position assise ou en dormant peut causer ou aggraver un mal de dos. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre dos.

  • Règle n°1 : bougez ! Tous les professionnels de santé le disent, l’immobilité est à bannir, même si la douleur est forte, si besoin votre médecin peut vous prescrire un antidouleur ou anti-inflammatoire pour faire travailler votre dos. Ne restez pas assis trop longtemps, marchez le plus régulièrement possible. Pour finir, faites du sport, il n’y a rien de mieux pour prévenir et soigner le mal de dos ! La natation est le sport le plus indiqué car il fait travailler les muscles du dos sans le brusquer.
  • Règle n°2 : ménagez votre dos, notamment en pliant les jambes quand vous vous accroupissez et répartissez bien la charge de vos sacs de courses de chaque côté ou encore ne surchargez pas de trop votre sac à main et changez le régulièrement d’épaule.
  • Vous pouvez effectuer quelques exercices pour améliorer votre état. Vous pouvez commencer par étirer votre dos en étant dos à un mur (sans le toucher) comme si vous vouliez vous grandir en levant les bras le plus haut possible. Tenez cette position quelques secondes, puis relâchez tout doucement. Pour relaxer votre dos, vous pouvez vous allonger sur le dos en mettant vos bras en croix. Ensuite, tournez la tête à droite, pliez la jambe gauche, prenez le genou droit de la main gauche et amenez-le vers le sol du côté gauche. Tenez quelques secondes puis relâchez. Recommencez ensuite de l’autre côté. Dernier exercice afin de tonifier votre dos, placez-vous le long d’un mur et accroupissez- vous comme si vous étiez assis sur une chaise invisible. Restez dans cette position le plus longtemps possible tout en respirant profondément.

Comparez gratuitement les mutuelles

Les bons gestes à adopter

Une mauvaise position assise ou en dormant peut causer ou aggraver un mal de dos. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre dos.

  • Règle n°1 : bougez ! Tous les professionnels de santé le disent, l’immobilité est à bannir, même si la douleur est forte, si besoin votre médecin peut vous prescrire un anti-douleur ou anti-inflammatoire pour faire travailler votre dos. Ne restez pas assis trop longtemps, marchez le plus régulièrement possible. Pour finir, faites du sport, il n’y a rien de mieux pour prévenir et soigner le mal de dos ! La natation est le sport le plus indiqué car il fait travailler les muscles du dos sans le brusquer.
  • Règle n°2 : ménagez votre dos, notamment en pliant les jambes quand vous vous accroupissez et répartissez bien la charge de vos sacs de courses de chaque côté ou encore ne surchargez pas de trop votre sac à main et changez le régulièrement d’épaule.
  • Vous pouvez effectuer quelques exercices pour améliorer votre état. Vous pouvez commencer par étirer votre dos en étant dos à un mur (sans le toucher) comme si vous vouliez vous grandir en levant les bras le plus haut possible. Tenez cette position quelques secondes, puis relâchez tout doucement. Pour relaxer votre dos, vous pouvez vous allonger sur le dos en mettant vos bras en croix. Ensuite, tournez la tête à droite, pliez la jambe gauche, prenez le genou droit de la main gauche et amenez-le vers le sol du côté gauche. Tenez quelques secondes puis relâchez. Recommencez ensuite de l’autre côté. Dernier exercice afin de tonifier votre dos, placez-vous le long d’un mur et accroupissez- vous comme si vous étiez assis sur une chaise invisible. Restez dans cette position le plus longtemps possible tout en respirant profondément.

Les traitements existants

  • Le corset : particulièrement indiqué pour la scoliose, le corset permet de stopper l’aggravation de la scoliose et parfois de la corriger. Il maintient et soulage le dos du malade pour lui permettre de continuer ses activités.
  • La kinésithérapie ou l’ostéopathie : si vous souffrez d’une douleur aiguë comme pour un lumbago, vous pouvez aller consulter un ostéopathe après avoir reçu des anti douleurs et décontractants musculaires prescrits par votre médecin traitant. Seul hic, les séances chez l’ostéopathe ne sont pas remboursées par la Sécu et coûte 50 € la séance. Pour les douleurs chroniques comme la lombalgie, faites plutôt appel à un kiné qui vous fera muscler votre dos.
  • La chirurgie : La chirurgie est indiquée en cas de dernier recours pour les scolioses afin de corriger la colonne et les sciatiques afin de soulager efficacement la névralgie.
  • Reactive8, le pacemaker du dos : une société irlandaise a mis au point un appareil qui serait capable de lutter contre les douleurs dorsales, ressemblant à une sorte de pacemaker qui stimulerait les nerfs en charge de la contraction des muscles qui empêchent les muscles de travailler. Les tests étant suffisamment concluants pour une commercialisation. Cela pourrait révolutionner le soulagement de la douleur des malades, mais on ne connaît pas encore le prix d’un tel appareil.

Même si le mal de dos touche un nombre important de personnes, ce n’est pas une fatalité. Une bonne prévention et un traitement pris à temps peut durablement soulager et soigner votre type de mal de dos.Comparez gratuitement les mutuelles

Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.