Comment mieux voir sans lunettes ?

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Il vous arrive de temps en temps d'oublier vos lunettes chez vous, et dans ces cas-là, vous peinez inévitablement à y voir quelque chose ? Que vous soyez myope, presbyte ou encore hypermétrope, nous avons des alternatives efficaces à vous proposer pour améliorer momentanément votre fonction visuelle !

La méthode Bates

Mis au point au début du XXe siècle par l’illustre ophtalmologue new-yorkais William Horatio Bates, la méthode qui porte son nom consiste à soulager la tension oculaire. Car selon lui, celle-ci apparaîtrait chez une majorité des gens souffrant de problèmes de vue en raison du fait qu’ils forcent sur les muscles de leur globe oculaire, dans l’espoir de mieux y voir. Or, cette pression ne fait que nuire à la vue.Pour pratiquer cette technique, installez-vous tout d’abord dans une position confortable. Apposez ensuite les paumes des mains devant vos yeux fermés, de façon à ce que vous soyez complètement plongé dans le noir. Vos doigts doivent se situer au niveau du front, en superposition. La chaleur dégagée par vos mains va en fait détendre vos muscles, tandis que l’obscurité va permettre de reposer vos yeux. Ces derniers auront alors plus de facilité à s’adapter. C’est en quelque sorte un yoga des yeux !À noter : combien de temps doit durer la séance ?Pour en retirer un maximum de bénéfices, nous vous conseillons de pratiquer le palming pendant 15 à 20 minutes.

La technique du fond noir

Toujours selon William Bates, pour mieux voir, il est essentiel que l’esprit soit parfaitement détendu. L’ophtalmologue explique en effet dans son ouvrage intitulé « Mieux voir sans lunettes » que cet état de plénitude permet de mieux puiser dans sa mémoire. Et celle-ci profite justement à la vue, car elle permet de mieux distinguer les choses ! Pour apaiser son esprit, le Dr. Bates préconise de se focaliser sur la couleur noire, car c’est la seule qui ne réclame aucun effort de vision. L’idéal est de fermer les yeux quelques minutes en les couvrant, puis de penser à un fond noir sur lequel se superposerait une lettre de cette même couleur.

La technique du détournement de regard

L’idée ? Détourner le regard de l’objet ou du mot recherché en se concentrant en premier sur ce qui l’entoure, puis approcher progressivement son regard dessus. L’œil aura ainsi moins d’efforts à faire pour s’adapter et, ce faisant, il se fatiguera moins, selon le Dr. Bates. Résultat, les choses apparaîtront plus nettement !

La technique du regard alterné

Techniquement, l’œil ne peut fixer un point que durant une fraction de seconde seulement. Au-delà, il doit forcer. Conséquence ? La vision s’altère, là encore. L’ophtalmologiste recommande alors d’observer successivement deux lettres d’une même ligne, assez éloignées l’une de l’autre, puis de revenir à la première. Tour à tour, vous verrez moins bien l’une, puis l’autre. Observez une dernière fois les deux lettres, toujours de façon alternative. Si l’exercice a fonctionné, vous devriez les voir toutes deux plus nettement.

La technique du poing partiellement fermé

En réduisant votre champ de vision, vous rendrez plus net l’objet ou le mot que vous essayez de déceler. Pourquoi ? Tout simplement car le globe oculaire captera moins de lumière, ce qui réduira la zone de flou. Vos yeux ne travailleront donc que sur la partie observée, comme le ferait le diaphragme d’un appareil photo. Pour ce faire, utilisez tout simplement votre poing ! Il vous suffit de fermer celui-ci, en laissant un jour suffisant pour vous permettre de regarder à travers. Cette technique fonctionne aussi bien de près que de loin.Vous l’aurez compris, moins vous solliciterez vos yeux, mieux vous verrez ! Pratiqués régulièrement, ces exercices pourraient même redonner une seconde jeunesse à votre vue.Vous pouvez payer moins cher votre mutuelle. Économisez sur votre budget santé en comparant les offres : JE COMPARE

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.