Ménopause : les traitements non-hormonaux

La rédaction - publié le 17/09/2019 à 14:30

La ménopause est une période difficile en raison des nombreux changements auxquels le corps doit faire face. Pour bien vivre sa ménopause, beaucoup de femmes décident de se tourner vers les traitements non hormonaux. Découvrez en quoi ces traitements sont plus intéressants que les traitements hormonaux.

Les conséquences de la ménopause

Au cours de la ménopause, les ovaires cessent de produire des hormones sexuelles. Le corps est ainsi soumis à un nouvel équilibre hormonal. Ce changement dans le corps entraîne une série de symptômes (bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, sécheresse vaginal,...). Ces maux sont seulement gênants pour le quotidien, mais pour certaines femmes, ils sont réellement handicapants et nécessitent le recours à un traitement. La femme peut ainsi adopter des traitements hormonaux ou bien se tourner vers des traitements alternatifs.

Les différents traitements non hormonaux

L’hormonothérapie n’est pas la seule solution pour soigner les maux causés par la ménopause, il existe de nombreux traitements sans hormones adaptés aux femmes.

  • Les médicaments non hormonaux : les manifestations de la ménopause peuvent être traitées avec des médicaments. L’Abufène ou des antidépresseurs pour les bouffées de chaleur, les hypersustentateurs comme la clonidine pour lutter contre l’hypertension, des gels hydratants pour soigner la sécheresse vaginale....
  • La médecine douce est également une option intéressante pour atténuer les symptômes de la ménopause. Des études ont montré que l’acupuncture aiderait à atténuer les malaises causés par la ménopause telles les bouffées de chaleur. L’homéopathie propose des substances naturelles pour soulager les maux accompagnant la ménopause. Quant à la phytothérapie, elle est très sollicitée pour le traitement de la ménopause sans hormones. Les phyto-œstrogène ainsi que le phytoprogestagènes contiendraient des composés chimiques semblables aux hormones féminines. Elles pourraient se substituer aux hormones et réduire les effets de la ménopause.
  • Une bonne hygiène de vie constitue également une solution efficace pour atténuer les symptômes de la ménopause. Les médecins recommandent aux femmes ménopausées d’adopter une alimentation équilibrée et de faire des exercices physiques pour renforcer le corps.

Qui peut avoir recours aux traitements non hormonaux ?

Les traitements non hormonaux de la ménopause s’adressent à toutes femmes qui souhaitent atténuer les symptômes de la ménopause sans avoir recours à l’hormonothérapie. Les traitements alternatifs de la ménopause tout comme les traitements hormonaux comportent cependant des contre-indications. Les phyto-oestrogènes ne sont pas recommandés pour les femmes qui ont des antécédents de cancer du sein ou ayant eu un accident thrombo-embolique récent.

Avantages et inconvénient des traitements non hormonaux

Les femmes ont tendance à se tourner vers les traitements non hormonaux de la ménopause pour échapper aux effets secondaires des hormonothérapies. En effet, les traitements hormonaux augmenteraient les risquent de cancer du sein ainsi que de maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, ces traitements alternatifs comportent peu d’effets secondaires sauf pour les médicaments.L’efficacité de certains traitements non hormonaux de la ménopause est cependant contestable, notamment de l’homéopathie. Leurs actions seraient le résultat simple de l’effet placebo. Malgré leurs contributions à l’atténuation des symptômes de la ménopause, l’efficacité des traitements non hormonaux reste faible comparée aux traitements hormonaux de la ménopause.Pour bien vivre sa ménopause, il peut être judicieux de combiner traitement alternatif et hormonothérapie, le tout sous la surveillance d’un professionnel de santé.

Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.