Parents : comment éviter le burn-out ?

Mustapha Azzouz - publié le 19/09/2019 à 14:30

Tout juste reconnu comme maladie professionnelle, le burn-out se répand de plus en plus en France, où les Français ressentent rapidement un épuisement dans leur quotidien bien rempli. Et pour cause : entre vie professionnelle et vie privée, comprenant ainsi l'éducation de leurs enfants, les parents ont parfois du mal à trouver le juste milieu.

Mais le burn-out, c'est quoi exactement ?

Le burn-out est un état dépressif lié au milieu professionnel, plus particulièrement appelé le syndrome de l’épuisement professionnel. Ici, nous allons vous parler plus particulièrement du burn-out parental : la dépression liée au fait d’être parent. Et cela est de plus en plus courant. Et pour cause : avoir une journée bien remplie au boulot, rentrer le soir et devoir s’occuper de son ou sa chéri(e) et en plus de tout ça, des enfants, cela est parfois difficile et demande beaucoup d’énergie. C’est ce que Liliale Holstein écrit dans son livre "Le burn-out parental". Elle analyse ce fameux phénomène qui peut transformer la joie d’avoir des enfants en un véritable cauchemar. Vous pouvez vous le procurer sur le site Internet de la Fnac par exemple, pour un prix de 19 euros, mais cela vaut le détour.

Les symptômes

Plusieurs symptômes sont à repérer en cas de burn-out parental qui se manifeste sous plusieurs façons. Il faut savoir que les signes sont différents chez la mère et le père et ils varient aussi et surtout, selon les personnes et leur caractère. Comme il est précisé dans le livre "Le burn-out parental", les mères sont plus exposées dès le départ au burn-out, par le fait que ce soient elles qui portent les enfants et qui accouchent.Chez la mère

  • Désir de perfection dans tous les domaines

En effet, vous souhaitez rédiger de A à Z la vie de vos enfants, en ne laissant absolument rien passer. Vous souhaitez être au top de la perfection dans l’éducation de vos enfants, qui est parfois et certainement étouffant pour vos enfants par la même occasion.

  • Épuisement physique

Vous ressentez une fatigue pesante, au point que votre lit est devenu votre meilleur ami. Pour rien au monde vous ne le quitterez. Vitamines, plantes, aucun remède ne peut améliorer cet épuisement.

  • Isolement

Petit à petit, vous vous rendez compte que vous évitez en quelque sorte le contact. Vous n’avez pas envie de voir vos amis, votre famille ou une quelconque personne. Vous vous enfermez dans votre bulle.

  • Absence de la libido

Un désintérêt total pour son partenaire se fait ressentir et pour cause : l’épuisement. Vous n’avez aucune énergie pour de quelconques relations sexuelles. Cela devient même une corvée.

  • Prise de poids ou amaigrissement

Sachant que vous êtes extrêmement fatiguée et comme cité ci-dessus, le fait de ne plus vouloir faire de choses, vous vous repliez sur le fait de grignoter car vous vous ennuyez ou bien dans le cas inverse, vous ne faites plus rien et ne ressentez pas l’envie de manger, mais plutôt l’envie de dormir.

  • Troubles de l’humeur

Vous êtes totalement lunatique et votre humeur change du tout au tout. Vous vous plaignez sans arrêt et tout ce que vous entreprenez ou ce qui vous entoure est complètement nul.

  • Troubles du sommeil

Vous rencontrez des difficultés pour vous endormir, ou bien cela vous arrive de vous réveiller en pleine nuit et êtes dans l’impossibilité de finir votre nuit. Bien souvent, vous avez recourt aux somnifères, ne supportant plus cette situation.

  • Imprécision des sentiments

Face à vos enfants, il vous arrive de perdre bien plus que la normal, votre sang froid, et vous manifestez votre colère par des cris. Vous vous sentez incomprise face à certaines situations.

  • Overdose de tout

Ce point parle de lui-même, tout est dit. Vous en avez marre de tout, tout vous énerve et vous ne savez pas comment vous en sortir. La moindre chose qu’on vous demande de faire, c’est comme vous demander la lune.

  • Affaiblissement de l’estime de soi

Face à votre épuisement qui pèse sur votre vie quotidienne, vous avez l’impression de complètement lâcher prise et de vous laisser tomber encore plus bas que vous ne l’êtes.Chez le père

  • Déprime

Vous vous noyez dans votre chagrin, et tout ce qui vous entoure vous rend particulièrement triste dès le matin et ce, jusqu’à la fin de la journée.

  • Perte de contrôle

Pour ce qui est de mettre de l’ordre dans votre foyer, vous lâchez complètement prise et vous vous sentez dépassé par les événements qui se passent autour de vous.

  • Troubles du sommeil

et de l’humeurVous avez le sommeil léger et faites sans cesse des insomnies. Votre humeur, n’en parlons pas, elle est exécrable. Ces troubles ne font que vous renfermer sur vous-même.

  • Fuite dans des comportements addictifs

Puisque vous vous renfermez sur vous-même et que vous êtes dans votre bulle, vous vous évadez d’une façon différente en vous réfugiant très fréquemment dans des jeux vidéo, en faisant des achats ou en prenant de l’alcool ou de la drogue.

  • Angoisse ou attaque-panique

Vous êtes constamment anxieux et vivez au quotidien avec un sentiment de peur et d’angoisse, ou plutôt comme on dit "avec une boule au ventre".

  • Conduite à risques

Vous avez besoin de sensations fortes pour vous vider la tête et ne prenez plus la vie au sérieux, comme désespéré. Votre conduite peut s’avérer excessive avec une prise de vitesse importante au volant.

  • Débordements violents avec les enfants

Vous manquez de plus en plus de patience avec votre entourage et plus particulièrement avec vos enfants. Il se peut alors que vous les rejetiez et que vous ayez un comportement inhabituel avec eux comme des cris, brutalités, etc.

  • Envie de fuir, de ne pas rentrer chez soi

Vous fuyez le foyer familial et votre entourage. Vous avez besoin de vous vider la tête. Parfois, une envie d’aller voir ailleurs.

  • Absence de désir sexuel

Avec l’épuisement, vous rencontrez quelques difficultés lors des rapports sexuels, des pertes de moyens. Votre libido a diminué et ne ressentez pas forcément l’envie d’avoir des rapports avec votre partenaire.Si vous apercevez l’un de ces symptômes chez vous, il faut réagir au plus vite et ainsi, éviter de plonger dans une grosse dépression où vous allez perdre totalement le contrôle de votre vie. Vous devez faire un point sur vous-même, prendre du recul et pourquoi pas, prendre le temps de voir un professionnel, soit votre médecin traitant, soit un psychologue. Ne vous en faites pas, il y a une solution à tous les problèmes. Avec de la volonté, tout le monde peut s’en sortir.

Les remèdes pour lutter contre le burn-out

Afin de se sortir de ce burn-out parental qui vous rend la vie insupportable au plus haut point, ou tout simplement éviter ce burn-out, il existe des remèdes. Suivez au pied de la lettre les règles suivantes et vous verrez que votre quotidien sera plus apaisant et plus beau.

  • Parler autour de vous

Afin de sortir de votre isolement, il faut que vous vous mettiez à parler à votre entourage, c’est-à-dire vos amis ou bien votre famille. Videz votre sac, parlez de ce qui ne va pas. Ils n’auront aucun préjugé sur vous, et cela ne peut que vous faire du bien.

  • Se reposer

Afin de vous reposer, trouvez des personnes qui pourront vous aider à vous occuper de vos enfants par exemple, ou encore vous enlevez des tâches que vous faites tous les jours. Cela vous enlèverait un poids, et vous allez alors pouvoir plus vous occuper de vous.

  • S’occuper de vous

Pour vous sortir de cette dépression, il faut impérativement que vous vous occupiez de vous, de votre petite personne. Soyez égoïste pour une fois, et ne faites pas attention aux autres. Sortez entres copains/copines, faites ce qu’il vous plaît, allez au cinéma. Changez-vous clairement les idées !

  • Se concentrer sur votre couple

Entre le boulot et vos enfants, votre couple a été mis de côté et a été très certainement sacrifié plus d’une fois. Alors, faites des sorties entre amoureux et prenez du temps pour vous deux.

  • Analyser le pourquoi du comment

Il faut que vous preniez du recul, et vous poser certaines questions, plus précisément : comment en êtes-vous arrivé à ce stade-là aujourd’hui ? Et surtout, pourquoi ? Analysez bien les choses, ce qu’il faudrait refaire ou ne pas refaire.

  • Recadrer vos enfants

Vos enfants prennent souvent le dessus dans votre couple, et parfois, ce sont eux qui mènent la danse et veulent tout diriger au sein du foyer. Mais n’hésitez pas à les recadrer, à retrouver une certaine autorité afin que les règles au sein d’un foyer familial se remettent en place pour le bonheur de tous, surtout de vous. Il faut vraiment vous remettre dans la position adulte-parent. Passez aussi du temps avec eux, faites des jeux avec eux, occupez-les. Vous verrez, tout sera plus calme.

  • Se remettre dans le bon axe de la vie

Enfin, pour finir, après toutes ces remises en question, il faut reprendre votre vie en main. Aller voir un thérapeute serait une bonne solution pour vous, il vous aidera à lutter et à vous remettre dans le droit chemin de la vie.Surtout restez zen, tout part du stress. Alors, dès le départ, lutter contre votre stress et tout ira pour le mieux !

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.