5 mauvaises habitudes qui provoquent des fuites urinaires

Florian Billaud - publié le 17/09/2019 à 14:30

Les fuites urinaires ne concernent pas uniquement les personnes âgées. En effet, à chaque âge vous pouvez être touché par l’incontinence. Pour réduire les risques, il est impératif de prendre de bonnes habitudes très tôt dans sa vie. Pour mieux comprendre les causes des fuites urinaires, voici 8 mauvaises habitudes à éviter.

1 - Avoir une mauvaise alimentation

L’alimentation est souvent pointée du doigt en cas de maladie, mais aussi pour prévenir l’apparition de certaines pathologies. Pour l’incontinence, c’est pareil ! L’alimentation joue un rôle clé. Sachez que si vous êtes en surpoids et surtout si vous souffrez d’obésité abdominale, votre périnée est mis à mal, car il doit supporter plus de poids. Il est fragilisé et tôt dans la vie, vous êtes concerné par les fuites urinaires.Il en est de même si vous n’avez pas une alimentation équilibrée. Certains aliments irritent la vessie et peuvent être à l’origine de troubles urinaires. C’est le cas si vous consommez trop d’épices, de café ou encore de soda.Bon à savoir : attention à la constipationLa constipation est un véritable problème si elle devient chronique. En effet, si vous allez souvent aux toilettes, vous multipliez les risques de souffrir de fuites urinaires. Il est important d’avoir une alimentation riche en fibres !

2 - Abuser de l’alcool et de la cigarette

L’alcool et la cigarette sont deux facteurs avérés de fuites urinaires. Il est donc important de ne pas en abuser. L’alcool entraine une hyperactivité de la vessie. Vous avez envie d’uriner et vous ne parvenez pas à vous retenir. La cigarette irrite les bronches et entraine une toux chronique. Lors des quintes de toux, le périnée doit supporter plus de poids. Si c’est récurrent, il se fragilise. Il est par conséquent judicieux de bien prendre en charge la toux dès qu’elle se présente, mais aussi et surtout d’arrêter de fumer !

3 - Avoir une activité sportive intensive

Le sport est excellent pour la santé. Cependant, si vous pratiquez une activité physique de manière intensive ou si vous êtes sportif de haut niveau, il est possible que votre périnée soit trop fréquemment sollicité. Dans ce cas, il se fragilise, perd de sa tonicité et les fuites urinaires apparaissent.Bon à savoir : une prise en charge adaptéeAttention ! Il est important de ne pas abandonner son activité sportive. L’incontinence est un trouble qui se soigne. Il suffit d’en parler à son médecin traitant ou encore à un médecin du sport. Celui-ci vous proposera une prise en charge personnalisée.

4 - Négliger la rééducation du périnée

Il est essentiel de procéder à une rééducation du périnée après chaque accouchement, mais aussi après une intervention chirurgicale au niveau du bassin ou encore, après une opération de la prostate. Un bilan suivi d’une dizaine de séances sont proposés. Si ce n’est pas suffisant, d’autres séances suivent. La rééducation peut être manuelle ou réalisée grâce à une sonde qui vous permettra de prendre conscience de votre périnée et de bien le faire travailler.

5 - Trop se retenir

Si vous avez envie d’aller aux toilettes, il ne faut pas se retenir. Si vous avez la vessie pleine et que vous continuez vos activités, le risque de fuites urinaires est plus important. Il faut se rendre aux toilettes au moins toutes les 5 heures. Une fois au petit coin, il ne faut pas rester en équilibre au-dessus de la cuvette, mais bien s’assoir afin que les muscles se relâchent.Enfin, si vous souffrez de fuites urinaires, il est impératif d’en parler à son médecin traitant ou à un gynécologue. Le professionnel de la santé procèdera à un bilan et pourra vous orienter vers un traitement efficace.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.