Le check-up de la quarantaine, on se lance !

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Amour, carrière, bien-être personnel... la quarantaine est l'heure de tous les bilans. Lorsqu'on franchit ce cap, le temps est aussi venu de se livrer à un petit check-up, histoire de s'assurer que tout va bien côté santé, ou au contraire de déceler une maladie ou pathologie à un stade précoce. Quels sont les dépistages à réaliser dans cette tranche d'âge ? En voici le précieux listing !

1 - Certaines formes de cancers

Fléau en constante progression, le cancer est sans aucun doute la maladie à dépister prioritairement. Entre 40 et 50 ans, trois types de cancers sont ciblés en particulier :Le mélanome, ou cancer de la peau (plus rarement des muqueuses) ;Le cancer du sein ;Le cancer du col de l’utérus.Le cancer du côlon est également à dépister en cas d’antécédents familiaux (un parent touché avant 65 ans, ou les 2 parents touchés) ou de problèmes intestinaux personnels (polypes, maladie de Crohn, notamment).Si vous êtes fumeur, demandez également à réaliser un scanner des poumons ainsi qu’un examen ORL. Voyez ensuite votre médecin chaque année à cet égard, et si votre voix venait à changer, consultez un ORL en urgence.Bon à savoir : le cas du cancer de l’ovaire et du seinPour ce qui concerne ces deux types de cancers, en cas d’antécédents familiaux en ligne directe (au moins 3 cas, ou 2 si l’un d’eux est bilatéral ou survenu avant 40 ans), un dépistage dès 35 ans ou 5 ans avant le plus jeune âge de survenue de la maladie de votre parent est vivement conseillé.

2 - Des problèmes cardiovasculaires

Les facteurs de risques cardiovasculaires sont au nombre de huit :Antécédent familial d’accident cardiovasculaire ;Antécédent personnel d’accident vasculaire ;Traitement hormonal substitutif ;Tabagisme (ou arrêt du tabac depuis moins de 3 ans) ;Surpoids ;Diabète ;Hypertension ;Cholestérol trop élevé.Si aucun de ces facteurs ne vous concerne, un bilan tous les 5 ans est suffisant. Si vous en présentez un seul, et si celui-ci est mineur, cet intervalle est réduit à 3 ans. En revanche, si vous êtes concerné par 2 facteurs ou plus, ou par un facteur majeur (diabète, antécédents cardiovasculaires), un bilan doit impérativement être réalisé chaque année.

3 - Un asthme

Essoufflements, sifflements et toux chronique peuvent évoquer un asthme. Si vous êtes concerné par ces symptômes, consultez un pneumologue sans attendre.

4 - Une mauvaise santé bucco-dentaire

Après la quarantaine, les racines ont tendance à se décoller et les problèmes de gencives ne sont pas rares. Une visite au minimum une fois par an est recommandée pour vérifier ces points, mais aussi pour effectuer un détartrage et traiter les éventuelles caries.

5 - De l'ostéoporose

L’ostéoporose se traduit par une fragilité excessive du squelette, par perte de masse osseuse. Nous vous conseillons d’effectuer une ostéodensitométrie, en particulier en cas de traitement prolongé par des corticoïdes, de ménopause prématurée, ou si par le passé, vous avez souffert d’une fracture de fatigue.À noter : les réflexes préventifsPour faire le plein de calcium, consommez régulièrement des produits laitiers et privilégiez l’eau de source ou minérale.

6 - Des troubles de la vision

La presbytie (altération de la vision de près) apparaît d’ordinaire entre 40 et 45 ans. À supposer que vous en ressentiez les symptômes ou qu’il y ait des cas de glaucome dans votre famille, une visite régulière chez l’ophtalmologue s’avère essentielle (tous les 6 mois dans le premier cas, tous les 2 à 3 ans dans le second).À partir du moment où vous relevez d’un quelconque régime de protection sociale (CPAM, CNMSS, MSA, RSI...), y compris si vous êtes titulaire du RMI, demandeur d’emploi ou à la charge d’un assuré social, vous pouvez réaliser un check-up gratuitement tous les 5 ans, ou plus fréquemment si vous êtes exposé à un risque particulier. Parlez-en avec votre médecin, c’est important !

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.