Quelle mutuelle pour les seniors ?

Mustapha Azzouz - publié le 18/09/2019 à 14:30

Avec le temps, les besoins et les dépenses de santé ont tendance à vite augmenter. Une fois que le cap de la retraite est passé, une bonne mutuelle senior s'avère indispensable pour affronter sereinement les pépins de santé. Mais comment choisir la meilleure formule ? Avec le temps, les besoins et les dépenses de santé ont tendance à vite augmenter. Une fois que le cap de la retraite est passé, une bonne mutuelle senior s’avère indispensable pour affronter sereinement les pépins de santé. Mais comment choisir la meilleure formule ?

Pourquoi changer de mutuelle santé à la retraite ?

Après la retraite, il est probable que votre ancienne mutuelle d’entreprise ne soit plus adaptée à vos besoins. Avec la fin de la contribution apportée par votre employeur, son coût va connaître une augmentation pouvant aller jusqu’à 50 %, et ce uniquement pour bénéficier des mêmes garanties.Par ailleurs, à quoi bon payer aussi cher pour des prestations qui ne vous concernent plus forcément, comme les soins de maternité par exemple ?À partir de 60 ans, et avec la baisse des revenus qui accompagne souvent la retraite, la complémentaire santé occupe une place de plus en plus importante dans le budget. Mieux vaut donc vous assurer d’obtenir le maximum pour votre argent, et sélectionner les remboursements les plus stratégiques.

Optique, dentaire et audition : le trio gagnant d'une bonne mutuelle senior

Pour ne jamais vous retrouver en difficulté face à une lourde facture de soins, il est primordial de bien vous protéger dans les domaines les moins bien remboursés par le régime de base. L’optique, les soins dentaires et les prothèses auditives constituent donc les 3 postes à examiner en priorité sur les brochures, même si vous n’avez jamais eu de problème particulier dans ces domaines :

  • En matière de soins dentaires, les seniors sont davantage exposés à des complications qui nécessiteront la pose de dispositifs très onéreux comme une couronne (remboursée à 75,25 € par la Sécurité sociale) ou surtout un implant dentaire (non remboursé).
  • De même, il faut rappeler que la vue peut décliner assez vite à partir de la soixantaine, ce qui vous conduira logiquement à privilégier une formule qui propose un niveau de remboursement correct et un rythme de remplacement raisonnable pour les verres et montures.

Un conseil : ne tardez pas ! Un nouveau retraité sera bien inspiré de ne pas attendre pour choisir sa mutuelle senior. Plus il est jeune au moment de la souscription, et plus sa cotisation sera compétitive. Plusieurs mutuelles vont même jusqu’à refuser de nouveaux adhérents au-delà de 65 ans.

Mutuelle senior : des frais d'hospitalisation à ne pas négliger

Avec l’âge, les séjours à l’hôpital peuvent devenir plus fréquent et durer plus longtemps. Or la Sécurité sociale ne vous protège que partiellement dans ce cas. Le régime de base laisse à votre charge :

  • 20 % des frais d’hospitalisation ;
  • l’intégralité du forfait journalier (18 € par jour en hôpital ou en clinique) ;
  • tous les petits éléments de confort qui peuvent améliorer votre qualité de vie dans l’établissement (chambre individuelle, télévision...).

Avant de signer, assurez-vous notamment que la prise en charge du forfait journalier par la mutuelle est illimitée dans le temps. Il s’agit en effet, depuis début 2015, d’un nouveau critère imposé aux complémentaires santé dites « responsables ».

Prévention et médecine douce : des extras appréciables dans votre mutuelle senior

Si cela ne fait pas trop gonfler le montant de votre cotisation, il est toujours utile de rajouter à votre contrat quelques prestations comme par exemple une consultation annuelle gratuite en ostéopathie ou en homéopathie, un dépistage régulier du cancer ou un check-up annuel chez un médecin partenaire. Prêtez aussi une oreille attentive aux éventuels remboursements complémentaires proposés dans le domaine des cures thermales !Une bonne mutuelle senior est celle qui vous protège contre les principaux risques de santé liés au vieillissement sans pour autant vous ruiner. L’utilisation d’un comparateur sur Internet ou le recours à un courtier vous permettront de faire votre choix en toute connaissance de cause, ou de changer de mutuelle si vous trouvez mieux ailleurs !

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.