Quelle(s) viande(s) peut-on manger pendant la grossesse ?

La rédaction - publié le 17/09/2019 à 14:30

Surveiller votre alimentation pendant la maternité, c’est contribuer au bien-être de votre bébé. Quelles sont les viandes que vous pouvez privilégier pendant votre grossesse pour maintenir cet équilibre et préserver la santé du fœtus ?

La viande : quels effets sur le fœtus ?

Le véritable atout santé de la viande, surtout rouge, est sa composition élevée en fer, sous une forme facilement assimilée par l’organisme. C’est lorsque le fœtus commence à produire des cellules sanguines que vous pouvez être exposée à un risque d’anémie. En effet, vous devez aussi assurer la circulation sanguine de son enfant. Une alimentation riche en fer permet ainsi d’éviter cette forme de carence. La présence de protéines dans la viande contribue également à nourrir les muscles et à aider à la formation tissulaire du fœtus.Malgré ses bienfaits, la consommation de viande pendant la grossesse peut transmettre certaines maladies si vous ne faites pas attention. La listériose peut être à l’origine d’un retard de croissance in-utéro et des accouchements prématurés, et la toxoplasmose expose l’enfant à des risques de malformations. Une température à cœur de plus de 68° après une bonne cuisson est la règle d’or à adopter pour s’assurer que la viande est totalement saine !

Femme enceinte : les idées reçues sur la viande

Il existe une multitude d’idées reçues qui peuvent vous dissuader de consommer de la viande pendant la grossesse. Quelles sont-elles ?

  • Toutes les charcuteries sont à bannir pendant la grossesse : faux. Les charcuteries cuites peuvent être consommées. Celles qui sont à proscrire sont les : pâtés, rillettes, carpaccios, produits en gelée, ainsi que tous les produits qui ont subi un salage, pouvant entraîner un effet nocif sur la flore bactérienne.
  • Le gibier, même cuit correctement, est à éviter : vrai. Le problème majeur avec la viande de gibier, c’est qu’il peut être la cause de graves intoxications alimentaires, car il est difficile de pister sa provenance.
  • Tous les abats sont bons pour la femme enceinte : faux. Si la majorité des abats constituent un apport nutritif bénéfique au fœtus, il faut toutefois éviter le foie, même cuit. Sa haute teneur en vitamine A peut être nocive pour le bébé.
  • On peut manger toutes les viandes si elles sont bien cuites : vrai. Bœuf, porc, lapin, agneau, poulet, dinde, ... tout est bon. Afin de limiter votre prise de poids, il est recommandé de ne pas abuser des viandes grasses : agneau, porc, et peau des volailles.

• Le foie gras est proscrit de l’alimentation de la femme enceinte : vrai et faux. Assez difficile à digérer, il faut juste le consommer avec modération, et le choisir avec précaution. Lorsqu’il est stérilisé à plus de 100° ou pasteurisé, une consommation occasionnelle n’est pas interdite. Néanmoins, il faut se méfier du foie gras maison et de celui vendu à la coupe, car ils sont plus sujets à la contamination par la listeria.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.