Santé et voyage : parer les petits bobos et les grosses dépenses !

Marie Caillet - publié le 02/09/2020 à 14:30

Piqûre de moustique, coup de soleil ou simple ampoule... ces petits incidents ont vite fait de gâcher les vacances. Pour se soigner et éviter de débourser une fortune sur place, on anticipe !

Une trousse de secours sur-mesure pour éviter les grosses dépenses

En pharmacie, en grande surface et même sur les aires d’autoroutes, les trousses de secours ou de soins se font de plus en plus présentes au moment des vacances. Elles sont vendues entre 7 € et 40 € selon le contenu.

On a souvent tendance à les acheter pour se rassurer d’avoir tout sous la main si un bobo survient. Pourtant, elles ne sont pas toujours adaptées à votre famille... et souvent bien chères pour ce qu'elles contiennent : quelques pansements, des ciseaux, du sparadrap... 

Vous avez sûrement déjà tout ce matériel qui traîne à la maison. Pourquoi ne pas anticiper et créer une vraie trousse de soins ? Non seulement vous aurez une trousse à pharmacie personnalisée et complète, mais en plus, elle vous coûtera beaucoup moins cher

Composition d'une trousse de secours idéale : les indispensables contre les petits bobos

Un peu d'organisation. Pour faire votre trousse à pharmacie, pensez par catégories et checklist !

  • Des médicaments. En plus des habituels traitements de chacun, ajoutez de l’aspirine et des comprimés pour le mal des transports. N’hésitez pas à faire un point avec votre médecin traitant avant de partir. 
  • Des compresses stériles. Une fois imbibées d’un antiseptique, elles permettront de désinfecter une plaie telles les coupures et autres écorchures. Trempées dans l’eau froide, appliquez-les sur les yeux pour une action décongestionnante.
  • Des sparadraps. Choisissez-les découpés ou en bande en fonction de ce qui vous paraît le plus pratique. Quelle que soit leur forme, ils seront les bienvenus pour protéger de petits bobos telles les ampoules et ainsi éviter l’infection.
  • Un thermomètre pour mettre tout le monde d’accord en cas de montée de fièvre.
  • De la biafine. Très efficace contre les brûlures domestiques ou les coups de soleil, elle est à appliquer en couche épaisse pour apaiser la peau, et à renouveler plusieurs fois. 
  • Du talc. Très absorbant, il permet de limiter les frottements et les irritations, de réaliser un shampoing sec ou d’aider à décoller le sable sur la peau au retour de la plage. C’est un produit oublié mais pourtant très efficace, à un prix riquiqui (2.90 € les 300 g).
  • Des bandages. Bien pratiques pour maintenir une compresse en place ! Imbibés d’eau froide, ils peuvent soulager un coup de soleil ou calmer un mal de tête (posé sur le front).
  • Des épingles de nourrice. Principalement utilisées pour maintenir les bandages en place, elles peuvent également permettre de percer proprement des échantillons (de crème, de savon) pour faciliter leur utilisation, sans trop ouvrir le contenant et ainsi empêcher aux microbes de s’inviter.
  • Une paire de ciseaux. Si utiles et si souvent oubliés ! Un modèle de cuisine fera parfaitement l’affaire, mais n’oubliez pas de les désinfecter si vous devez découpez une compresse stérile, par exemple.
  • Un antimoustique. Choisissez-le en fonction de la région où vous vous rendez pour éloigner efficacement les moustiques selon leur densité. 

Avant de partir : les précautions à prendre pour éviter petits bobos et gros pépins de santé

Personne n’est à l’abri d’un petit pépin de santé, même en vacances. Alors mieux vaut anticiper ! 

Entre la crème solaire, le maillot de bain et le guide de voyage, pensez à glisser le carnet de santé de chaque membre de la famille dans la valise. Si vous suivez un traitement au long cours, n’oubliez pas d’emporter les ordonnances : elles pourront vous être demandées par les douanes aux frontières dans le cas d’une fouille.

Vous partez en vacances à l’étranger ? Vous pouvez faire une demande auprès de la Caisse d’Assurance Maladie pour obtenir votre carte européenne d’assurance maladie. Individuelle (y compris pour les enfants de moins de 16 ans), valable un an et surtout gratuite, elle permet de bénéficier de la prise en charge des soins médicaux nécessaires dans les pays membres de l’Union européenne, et ce quel que soit le motif de votre voyage (professionnel ou personnel). Comptez deux semaines pour l’obtenir.

Et les vaccins dans tout ça ? Pour partir sans soucis, mieux vaut se renseigner sur les formalités à effectuer. Attention, mieux vaut s’y prendre 2 à 3 mois à l’avance car certains vaccins demandent des rappels et ne sont pas efficaces immédiatement.

La trousse de premiers soins est un indispensable à glisser dans votre valise, que votre séjour soit en France ou à l'étranger. Vous pourrez la dégainer au moindre petit bobo et éviter de payer trop cher vos produits de soins !

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.