Vacances à l'étranger : comment se faire soigner à moindre frais ?

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Vous n'êtes pas à l'abri d'être victime d'un accident ou de tomber malade pendant vos vacances à l'étranger, et les dépenses liées aux soins peuvent mettre en péril l'équilibre de votre budget. Il est important de savoir à qui s'adresser et de se montrer prévoyant pour dépenser le moins possible et éviter que les vacances se transforment en calvaire.

En dehors de l'Union Européenne

Que vous partiez en amoureux dans un joli coin du Pacifique ou que vous exploriez les fjords de Norvège, un accident peut survenir ou une forte fièvre vous clouer au lit. La meilleure chose à faire est de vous adresser au consulat de France, qui pourra vous orienter vers des médecins ou spécialistes agréés. La liste de ces praticiens figure sur le portail Internet du consulat. Si vous êtes affilié à une caisse d’assurance maladie, celle-ci prendra en charge le remboursement de vos soins médicaux une fois de retour en France.Il est essentiel de vous renseigner sur l’état sanitaire du pays de destination avant votre départ et de mettre à jour vos vaccins si nécessaire. Connaitre le coût des soins médicaux et la proportion de prise en charge de la caisse d’assurance maladie permet, le cas échéant, d’envisager d’autres alternatives pour ne pas trop perturber votre budget vacances. Ainsi, dans certains cas, la souscription d’une assurance voyage peut être une solution envisageable.En dehors du Gabon et d’Andorre, où les soins sont susceptibles d’être pris en charge par la caisse étrangère, vous devrez régler vous-même vos dépenses de santé. N’oubliez pas de demander des factures et des justificatifs à présenter à votre caisse d’assurance maladie avec le formulaire cerfa n°12267*03 intitulé « soins à l’étranger ». La caisse d’assurance maladie peut néanmoins accepter ou refuser le remboursement de ces frais.

Dans les pays de l'Union Européenne

Si vous êtes assuré par le régime de sécurité sociale français, vous pouvez demander une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) auprès de votre organisme d’assurance maladie. Vous devez commander cette carte au moins deux semaines avant votre départ, compte tenu du délai de délivrance et d’acheminement jusqu’à votre domicile.Si vous tombez malade ou êtes victime d’un accident dans un pays européen, cette carte vous ouvrira la porte des centres de soins et des personnels de santé du pays d’accueil sans avoir à effectuer des démarches au préalable. Concrètement, vous êtes assimilé à un assuré de cette contrée et bénéficiez de tarifs et conditions identiques. Ainsi, si la prestation est gratuite pour les locaux, elle le sera également pour vous. Si, à l’inverse, elle est payante, vous devrez payer également.Si vous avez oublié votre carte CEAM en France ou si elle est expirée, vous n’avez pas d’autre alternative que de payer de votre poche toutes les factures relatives à vos dépenses de santé. Vous pourrez ensuite demander leur remboursement à votre retour en France en les présentant à votre caisse d’assurance maladie.Ces quelques pistes vous permettront de ne pas fragiliser votre budget vacances en cas de soins à l’étranger, mais comme souvent, la prévention reste une des meilleures solutions.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.