Votre 9ème mois de grossesse

La rédaction - publié le 13/09/2019 à 14:30

Le 9ème mois de grossesse est le dernier mois du troisième trimestre, c'est la dernière ligne droite avant l'accouchement et avant de pouvoir tenir votre petit bout de chou dans vos bras. Qu'est-ce qui se passe pendant cette période et comment la vivre au mieux ?

Comment est bébé durant ce 3ème trimestre de la grossesse ?

Pour ce dernier mois de grossesse, le petit fœtus est déjà un bébé entièrement formé et peut sortir de votre ventre à tout moment. Le léger duvet et le vernis qui recouvraient son corps tombent. Son appareil respiratoire est prêt à lui permettre de respirer de façon autonome à sa sortie. Le bébé va moins bouger durant cette période, car il est à l’étroit dans votre ventre. À ce stade, le bébé commence à entendre des bruits, à percevoir les goûts et même les odeurs. Dans la majorité des cas, il devrait avoir la tête en bas et ne plus changer de position, mais il se peut qu’il ait les fesses en bas. Dans ce cas, la maman devra effectuer une radio du bassin afin de déterminer quel type d’accouchement adopter. À la fin de la grossesse, le bébé mesure 50cm environ et pèse 3,3 kg en moyenne.

Qu'en est-il du côté de la maman ?

C’est le temps de la fatigue chronique et des insomnies. C’est le bon moment pour commencer à profiter du congé de maternité et se reposer autant que possible. Vous pourriez aussi ressentir des douleurs au niveau du bassin. C’est le résultat du travail des ligaments qui s’assouplissent pour pouvoir laisser passer le bébé lors de l’accouchement. Il est normal que vous ressentiez de temps en temps quelques courtes contractions (moins de 30 secondes). Les mains, les jambes, les chevilles et les pieds peuvent gonfler en raison de la compression des vaisseaux sanguins. Pour atténuer ce désagrément, il suffit de surélever les jambes avec un oreiller lorsque vous vous trouvez dans une position couchée. Le bébé est très lourd et va s’appuyer sur votre vessie. Les envies pressantes d’uriner sont récurrentes.

Quels sont les préparatifs à faire pour l'accouchement ?

Pour cette dernière phase de la grossesse, il faut se tenir prêt à tout moment pour l’arrivée du bébé. La valise pour la mère et l’enfant à naître doit être préparée, et il ne faut pas oublier les papiers administratifs, à savoir la pièce d’identité, la carte de mutuelle, la carte de sécurité sociale et le livret de famille. Il importe de surveiller les signes précurseurs de l’accouchement pour éviter d’arriver trop tard à l’hôpital. La perte du bouchon muqueux, une substance visqueuse et épaisse teintée de sang, est l’annonce du début du travail, mais elle peut tout aussi bien avoir lieu 15 jours avant l’accouchement. La perte des eaux est aussi un signe annonciateur de l’accouchement. Elle se manifeste par l’écoulement d’un liquide clair. Elle peut être de faible quantité, car la tête du fœtus obstrue le col. Cela vous signale que le bébé commence à sortir. Les contractions sont les signes qui ne trompent pas quand vient l’heure de l’accouchement. Si elles sont régulières et rapprochées, c’est le moment de partir vers la maternité. Il est possible que le bébé ne soit toujours pas sorti après la date prévue de l’accouchement, mais il n’y a encore rien à craindre. Si bébé ne sort pas après 41 semaines de grossesse, le déclenchement de l’accouchement est à envisager.

Les étapes à suivre sur le plan administratif

Afin de pouvoir profiter du congé de maternité en toute quiétude il ne faut pas oublier d’envoyer le certificat de grossesse à la mutuelle en précisant la date présumée du début du congé, soit à peu près un mois avant l’accouchement. La mutuelle devrait envoyer un document à remplir par la femme enceinte et son employeur, qui permettra par la suite de déterminer le montant de l’indemnité.

Quelques conseils pour maman après 9 mois de grossesse

  • Lors de ce dernier mois de grossesse, il est conseillé de privilégier les aliments riches en magnésium (les fruits secs, le chocolat noir...), en vitamine B6 (les noix, les bananes,...), en oméga3 (l’huile de colza, les poissons gras...).
  • Il ne faut pas négliger la consultation prénatale pour savoir si bébé va bien. Une échographie est nécessaire afin de connaitre si les mensurations du bébé sont normales, et vérifier sa position.

• N’oubliez pas de vous enduire de crème anti-vergeture pour en prévenir l’apparition.

Tous les guides mutuelle
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.