Champignons : attention aux applis pour les reconnaître !

Perrine de Robien - publié le 25/09/2020 à 13:25

Certaines applications pour smartphone permettent de reconnaître des plantes. D’autres aident les utilisateurs à identifier les champignons. Selon l’Anses il est pourtant préférable de ne pas s’y fier car le risque d’erreur est élevé. Pour éviter l’intoxication, rien ne vaut le coup d’œil d’un expert en la matière.

champignon application mobile
Les applis pour reconnaître les champignons ne sont pas fiables.

Appli pour identifier les champignons : un risque élevé d'erreur

Cèpes, bolets, morilles, girolles, rosés des pré, trompette de la mort, pied de mouton… Le temps de la cueillette des champignons est arrivé mais savez-vous les reconnaître ? Si certains sont comestibles, d’autres sont toxiques et peuvent, au mieux vous provoquer des maux de ventre et autres désagrements, au pire entraîner le décès de celui qui les consomme. Aussi, pour éviter de se méprendre et cueillir uniquement des champignons comestibles, certains cueilleurs utilisent des applications mobiles permettant de les reconnaître.

Pourtant, dans un communiqué publié le 25 septembre 2020, l’Agence de sécurité sanitaire (Anses) met en garde les utilisateurs. Elle leur conseille de « ne pas consommer de champignon identifié au moyen d’une application de reconnaissance de champignons sur smartphone, en raison du risque élevé d’erreur ». L’an dernier, quelques cas d’intoxications auraient été liés à l’utilisation d’une appli d’identification des champignons.

Champignons vénéneux : appelez un centre antipoison

Selon l’Anses « la confusion entre espèces était favorisée par l’utilisation d’applications de reconnaissance de champignons sur smartphone, qui avaient donné des identifications erronées sur les champignons cueillis ». Même constat de la part du Dr Jérôme Langrand, du centre antipoison de Paris : ces applis « se trompent à plus de 50% sur l’espèce » rapportent nos confrères de Sud-Ouest. « Il faut dire aux gens qu’il faut s’abstenir de manger tout champignon sur avis d’une application » conseille le médecin.

Rien ne vaut l’œil aguerri d’un expert. Au moindre doute, l’Anses conseille de « ne pas consommer la récolte avant de l’avoir faite contrôler par un spécialiste en la matière. Les pharmaciens ou les associations et sociétés de mycologie de votre région peuvent être consultés ». En cas d’apparition de symptômes (diarrhées, vomissements, nausées, tremblements, vertiges, troubles de la vue…) il est vivement recommandé de contacter un centre antipoison. Si la personne perd connaissance ou se retrouve en détresse respiratoire il faut alors composer de toute urgence le 15 ou le 112.

À lire aussi 7 recettes faciles aux champignons

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.