Bientôt la fin des « smartphones à 1 euro » ?

Anton Kunin - publié le 24/02/2021 à 15:00

Dans sa Feuille de route « Numérique et environnement », que le gouvernement vient de rendre publique, l’exécutif fait part de sa détermination de se pencher sur les offres particulièrement alléchantes des opérateurs de téléphonie mobile qui incitent les Français à renouveler trop souvent leurs smartphones.

Smartphones
Bientôt, les offres de type « un téléphone neuf avec un forfait mobile » pourraient faire partie du passé.

Les offres des opérateurs de téléphone mobile dans le viseur du gouvernement

Un smartphone dernier cri gratuit en échange d’un forfait téléphonique assez cher et un engagement de 24 mois… Au cours de la dernière décennie, aucun opérateur n’a manqué de proposer de telles offres. Les opérateurs ont même des contrats avec les fabricants de ces smartphones avec des objectifs de vente chiffrés. Mais cette ère pourrait bien s’achever.

Dans sa Feuille de route « Numérique et environnement », rendue publique le 23 février 2021, le gouvernement annonce sa volonté de charger l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) d'examiner ces offres « afin de déterminer dans quelle mesure ces dernières accélèrent le renouvellement de parc de smartphones du pays ». De là, deviner la suite est assez facile : il est fort à parier qu’après les conclusions de l’Arcep le législateur prendra sa plus belle plume pour encadrer voire interdire les contrats de ce type.

La fabrication de smartphones, une industrie à très fort impact environnemental

Si le gouvernement a décidé de s’atteler à ce chantier, c’est qu’au regard des enjeux environnementaux, il est urgent de réduire drastiquement notre consommation des objets électroniques. Selon les données du ministère de la Transition écologique, 88% des Français changent de téléphone portable alors que l’ancien fonctionne toujours. Toujours en France, entre 50 et 100 millions de téléphones dorment dans des tiroirs.

La réduction de consommation d’équipements matériels (smartphones notamment) est la pierre angulaire de la réduction de l’impact environnemental global du numérique. En effet, 75% de l’impact environnemental du numérique se concentre sur la phase de fabrication des équipements. En plus, le flux de déchets d’équipements électriques et électroniques augmente de 2% par an en Europe.

À lire aussi Tout savoir pour bien choisir le bon Smartphone

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.