Fuite des données médicales : près de 500.000 victimes en France

Jean-Baptiste Le Roux - publié le 24/02/2021 à 14:35

Récemment, certains laboratoires médicaux français ont été touchés par une attaque informatique d’une ampleur sans pareil. On dénombre aujourd’hui près de 500.000 victimes, qui se sont faites dérober leurs données médicales.

Hacker
Le fichier comprend 491.840 noms et leurs informations personnelles.

De nombreuses informations confidentielles en circulation

C’est du jamais vu. Une fuite d’une ampleur inédite. Un fichier circule actuellement sur Internet. Il contient 491.840 noms et informations de personnes ayant eu affaire au système de soins français. C’est le résultat du vol de données sans pareil qui a récemment touché certains laboratoires de biologie médicale de France, après examen du blog en cybersécurité Zataz. Des informations vérifiées par ailleurs par le quotidien Libération.

En tout, jusqu’à 60 informations différentes par patient sont présentes dans le fichier subtilisé par les cybercriminels. On peut y retrouver l’adresse postale, le numéro de téléphone, l’adresse email, le numéro de sécurité sociale. Mais également le groupe sanguin, le médecin traitant, la mutuelle, ou encore de nombreux commentaires sur l’état de santé d’une personne ainsi que des identifiants reliés à des laboratoires médicaux.

Un fichier mis en ligne librement par un hacker turc

Ce fichier se trouverait à sept endroits différents sur Internet. Il a été dévoilé librement par un hacker turc, c’est-à-dire sans contrepartie financière. Ce qui peut surprendre, étant donné la valeur marchande énorme de ces informations dérobées illégalement, mais également en raison du profil de la source, à savoir un pirate connu pour ses ventes de données, explique le blog Zataz.

Les données volées correspondent à une période située entre 2015 et octobre 2020. Tous les laboratoires avaient en commun l’utilisation d’un logiciel de saisie des données, édité par un groupe nommé Dedalus, via une solution informatique appelée Mega-Bus. Une enquête est actuellement en cours pour savoir si le fournisseur informatique est véritablement en cause de ce vol de données inédit.

À lire aussi Piratage : comment protéger vos données personnelles ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.