Facebook : les données de 20 millions de Français dans la nature

Paolo Garoscio - publié le 06/04/2021 à 09:30

Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de Facebook : une gigantesque fuite de données refait parler d’elle, car sa dangerosité a sensiblement augmenté. La fuite n’est en effet pas nouvelle, mais les données qu’elle contient sont désormais beaucoup plus faciles d’accès, ce qui risque d’entraîner une multiplication des attaques.

fuite données facebook risque piratage
Les utilisateurs de Facebook ont été victimes d'une fuite massive de données.

Plus de 530 millions d’utilisateurs Facebook concernés par cette fuite

La fuite de données dont on parle ici est connue des spécialistes de la sécurité depuis plus d’un an : elle date en réalité de 2019 et a été considérée comme la plus importante ayant touché le réseau social. Plus de 530 millions de profils présents sur Facebook sont touchés dans le monde, avec à la clé des données personnelles, comme le nom, le prénom, le sexe, le numéro de téléphone ou encore l’adresse mail, qui ont pu être collectées par les pirates. Selon certains spécialistes, dans le lot il y aurait même le numéro de téléphone privé du fondateur de Facebook, Mark Zuckerberg (qui a sans aucun doute pris le temps de le changer depuis).

La fuite touche massivement les Français également : entre 19 et 20 millions de profils Facebook français sont touchés, ce qui représente environ la moitié des utilisateurs hexagonaux du réseau social.

Des données désormais en libre accès

Si la fuite est ancienne, la situation a évolué le 3 avril 2021 : les données, qui s’échangeaient sur le dark web et dans des forums très spécialisés, ont été publiées en libre accès, les pirates jugeant sans doute qu’il ne valait plus la peine de les monnayer. De quoi rendre le piratage encore plus dangereux.

L’accès libre à une telle base de données personnelles pourrait permettre à des pirates de lancer des campagnes de phishing et d’arnaques plus ou moins perfectionnées. Les internautes doivent donc redoubler de vigilance dans les semaines et mois à venir, les mails et appels frauduleux pourraient être légion.

À lire aussi Piratage : comment protéger vos données personnelles ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.