ToonMe : la nouvelle appli phénomène qui vous transforme en personnage Disney

Paolo Garoscio - publié le 14/01/2021 à 10:00

Nouvelle année, nouvelle mode sur les réseaux sociaux, et cette fois c’est un retour en enfance que nous propose une application de modification automatique de photos. Elle s’appelle ToonMe, et elle a en quelques semaines conquis Facebook, Twitter ou encore Instagram, pour ne citer qu’eux. Mais peut-on l’utiliser en toute sérénité ?

toome photo données personnelles application
ToonMe est une nouvelle application de modification de photos.

À quoi sert ToonMe ?

Comme toute application de ce type… ToonMe ne sert pas à grand-chose à part avoir une image un peu drôle à poster sur vos réseaux sociaux. Rien de dangereux, en somme, et un résultat plutôt encensé par les utilisateurs, surtout en ce qui concerne les portraits modifiés « façon Pixar », le studio propriété de Disney spécialisé dans les longs-métrages d’animation. Il suffit d’uploader la photo, et l’algorithme va faire le reste.

L’application fait donc le buzz, et le nombre de photos modifiées explose, parfois accompagnées du hashtag #ToonMe. Gratuite, elle est disponible sur iOS et Android pour l’utiliser directement sur son smartphone, mais propose également un site internet où il est possible de télécharger une photo depuis son ordinateur. De quoi maximiser le nombre d’utilisateurs et attirer même les plus réfractaires à l’utilisation d’applications sur smartphone.

Les données personnelles sont-elles protégées ?

Comme toujours, le dicton internet qui dit que « quand c’est gratuit, c’est vous le produit », est à l’ordre du jour. ToonMe va en effet récolter une flopée d’informations personnelles lors de son utilisation, comme le précisent les Conditions Générales d’Utilisation (CGU). L’appli collecte le nom, l’adresse mail, des informations sur les réseaux sociaux. « Nous pouvons partager vos informations personnelles (et non personnelles) avec des tiers pour vous proposer des publicités pertinentes et commercialiser nos produits », peut-on lire dans les CGU.

Néanmoins, l’application se veut transparente : « nous ne vendrons pas vos informations personnelles », précisent les CGU, et les photos et créations seront « automatiquement supprimées des serveurs deux semaines après la dernière interaction ».

À lire aussi Recherche d'emploi : les réseaux sociaux sont-ils efficaces ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.