WhatsApp : ou vous acceptez les nouvelles conditions ou… le service sera limité

Paolo Garoscio - publié le 23/02/2021 à 08:30

WhatsApp, propriété de Facebook, a l’intention de vous faire accepter les nouvelles conditions d’utilisation de son application de gré ou de force. Un ultimatum a été donné aux utilisateurs les plus réticents : la date du 15 mai 2021. Et si vous n’acceptez pas les conditions, c’est simple : utiliser WhatsApp n’aura quasiment plus aucun intérêt.

whatsapp facebook partage données messagerie
WhatsApp veut toujours partager vos données avec Facebook.

WhatsApp veut à tout prix partager les données avec Facebook

Le scandale n’aura finalement pas fait changer la position de WhatsApp, même si de nombreux utilisateurs auront découvert d’autres applications de messagerie. En position largement dominante du fait de son association avec Facebook, WhatsApp n’a guère de soucis à se faire : passer sur une autre application risque de nécessiter de couper les ponts avec certains contacts qui n’y passeraient pas. Les utilisateurs sont-ils prêts à franchir le pas ?

Dans tous les cas, WhatsApp continue de vouloir que les nouvelles conditions d’utilisation soient acceptées : elles permettent à l’application de partager toute une série de données avec sa maison-mère, Facebook, notamment pour une utilisation publicitaire. On ne le dira jamais assez : quand c’est gratuit, c’est vous le produit. Et WhatsApp a bien l’intention de vous monétiser.

Si vous n’acceptez pas les conditions d’utilisation… WhatsApp limitera votre compte

La date limite fixée par WhatsApp est celle du 15 mai 2021, repoussée de quelques mois. Les utilisateurs de WhatsApp qui, à cette date, n’auront pas accepté les nouvelles conditions d’utilisation verront leur compte être limité. Les appels et les notifications seront toujours disponibles… mais pas la partie messagerie. En somme, WhatsApp ne fera ni plus ni moins que ce que fait un simple téléphone… sur lequel l’application est installée.

La décision sonne donc comme un ultimatum… mais WhatsApp a, en réalité, revu à la baisse ses conditions. Initialement, toute personne qui n’aurait pas accepté les nouvelles conditions aurait dû voir son compte être exclu. Désormais, il sera toujours accessible, mais quasiment inutilisable… jusqu’à ce que l’utilisateur accepte les nouvelles conditions.

À lire aussi Piratage : comment protéger vos données personnelles ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.