Nos conseils pour protéger vos enfants des dangers d’Internet

Anne-Sophie O - publié le 26/03/2020 à 12:00

Vulnérables, les enfants n’ont pas conscience des dangers auxquels ils sont exposés lorsqu’ils surfent sur le Web ou échangent sur les réseaux sociaux. Comment les protéger ? Est-il possible de minimiser les risques et comment ? Voici 3 conseils pour vous aider à protéger vos enfants des dangers d’Internet.

Installer un logiciel de contrôle parental

S’il ne permet pas de filtrer 100 % des contenus dérangeants, le logiciel de contrôle parental est toutefois un outil quasi obligatoire lorsque les enfants commencent à découvrir le monde d’Internet. D’après une étude menée en 2015 par Kaspersky et B2B International, 22 % des parents estiment que leur enfant a été affecté par les dangers du Web : sites pour adultes, harcèlement, photos et vidéos choquantes, accès à des jeux addictifs, etc. La liste pourrait encore être longue.

Un logiciel de contrôle parental offre de multiples options aux parents qui peuvent le paramétrer en fonction de l’âge et de la dextérité de l’enfant. Néanmoins, rien ne remplace la vigilance d’un adulte, il est donc important d’expliquer aux plus jeunes les raisons pour lesquelles Internet peut être dangereux.

Vous pouvez également implémenter un contrôle parental directement dans l’ordinateur familial. Sous Windows, il vous suffit ainsi de créer un compte administrateur protégé par un mot de passe que vous garderez secret. Tant qu’à faire, évitez de choisir l’une des dates de naissance de vos enfants ! Vous pourrez ensuite créer des comptes utilisateurs et leur définir des mots de passe.

Vous pourrez alors configurer le contrôle parental et modifier les droits des comptes utilisateurs destinés aux enfants. Vous pourrez définir les heures et jours où les comptes pourront être utilisés et limiter les accès à certains jeux ou programmes. Vos enfants ne pourront par ailleurs pas installer de logiciel.

Équiper également les Smartphone et les tablettes

Les téléphones portables et les tablettes sont confiés aux enfants de plus en plus tôt. On constate d’ailleurs qu’ils sont utilisés par les adolescents en toutes circonstances. De nombreux logiciels de contrôle parental bon marché sont capables de soutenir les parents dans leur quête de prévention. Pour ne pas que les adolescents désactivent le logiciel, il est généralement possible de verrouiller l’accès à la sécurité par mot de passe.

Il est ainsi possible d’appliquer de nombreuses restrictions sur un iPhone ou un iPad. En précisant que l’appareil est utilisé par un enfant, vous pourrez interdire les achats sur l’App Store ou l’iTunes Store, empêcher l’accès aux contenus explicites ou encore restreindre la recherche Web. Tous ces paramètres seront sécurisés par un mot de passe.

Les Smartphone et tablettes Android disposent de fonctionnalités similaires notamment pour l’achat de contenu sur Google Play. Grâce à l’application Family Link, vous pourrez accompagner par ailleurs votre enfant dans l’utilisation de ses appareils connectés à l’aide, par exemple, des rapports d’activité.

Bon à savoir : pensez aussi à votre Smartphone

Il existe également des applications intéressantes à des prix raisonnables pour équiper le Smartphone d’un adulte utilisé de temps en temps par un enfant. Sessions nominatives, certains accès bloqués, bouton d’accueil verrouillé : les parents peuvent prêter leur téléphone sans que les enfants ne risquent d’accéder à Internet ou d’effacer des contenus importants.

Prévenir et dialoguer

Quels que soient les avantages et les évolutions des logiciels de contrôle parental, pour protéger vos enfants des dangers d’Internet, rien ne remplace le dialogue. Voici quelques astuces qui vous permettront de limiter l’exposition de votre progéniture aux dangers du Web :

  • Prévenir qu’il peut voir des images dérangeantes ou choquantes et lui demander d’en parler si cela arrive.
  • Laisser l’écran dans une pièce commune. Ne jamais installer un ordinateur dans une chambre, ni accepter que l’enfant aille se coucher avec un appareil connecté.
  • Mettre en place des règles simples (horaires de connexion, sites déconseillés ou interdits, etc.).
  • Respecter la signalétique PEGI (Pan European Game Information) pour les jeux vidéo.
  • Expliquer qu’il ne faut pas répondre aux messages choquants, ne pas accepter de rendez-vous, ni donner son adresse ou son numéro de téléphone.
  • Renseigner sur les dangers des réseaux sociaux (limiter le nombre d’« amis », paramétrer son compte afin que rien n’apparaisse en mode « public » et faire attention à son langage — pas d’injures ou de propos racistes par exemple —).
  • Informer sur le risque de rencontres malsaines (lui dire de ne jamais se déshabiller devant une webcam).
  • Préciser que l’utilisation d’un pseudo n’autorise pas à mal se comporter.
  • Lui demander de toujours s’exprimer en cas de doute, d’hésitation, de malaise ou de sentiment de peur.

Les dangers d’Internet sont bien réels. Tout comme vous le feriez naturellement pour protéger votre ordinateur des agressions extérieures, pensez à installer un logiciel de contrôle parental. La discussion et la prévention seront indispensables pour compléter le travail de filtrage d’un tel équipement.

Tous les guides téléphonie & internet
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.