« Digital detox » : peut-on vivre sans Internet ?

Anne-Sophie O - publié le 05/05/2020 à 17:30

Dans un monde hyperconnecté, il est assez difficile de croire qu'il est possible de vivre sans internet. Pourtant, malgré tous ses bienfaits, il est indispensable de se déconnecter de temps en temps du monde digital.

Internet, notre compagnon au quotidien

Internet tient une grande place dans notre société. Il nous accompagne au quotidien, partout où nous allons, et quoi que nous fassions. Désormais, le web n’est plus qu’un simple outil pour communiquer, c’est également une aide à portée de main qui nous facilite considérablement la vie. Grâce à internet, nous pouvons faire nos courses sans bouger de chez nous, réserver notre hôtel ou prendre un billet d’avion. Nous pouvons aussi régler nos impôts et nos factures en ligne.

En grand vivier de connaissance qu’il est, Internet nous donne les informations dont nous avons besoin pour avancer dans nos travaux de recherche ou permettre à nos enfants d’élargir leurs connaissances.

D’ailleurs, de plus en plus d’enseignants renvoient leurs élèves sur internet pour effectuer des recherches. Internet peut même nous aider dans notre recherche d’emploi et le développement de notre réseau professionnel. Grâce à des réseaux tels que LinkedIn ou Viadeo, il est plus facile de nouer des connaissances professionnelles et de trouver une offre qui correspond le mieux à notre profil. Internet est aussi un moyen de divertissement : jeux en ligne ou vidéos, internet nous propose de multiples manières de nous amuser par l’intermédiaire de notre écran.

Ne manquez pas notre sélection de 15 sites web pour passer le temps ! 

Internet, difficile de s'en passer

En France, seule une minorité de la population vit sans internet. Certains font délibérément ce choix, d’autres la subissent par manque de moyens financiers ou de formation adéquate, mais pour beaucoup, il est assez difficile de se passer de cette avancée de la technologie. C’est pour cela que des initiatives sont prises un peu partout dans le monde pour aider certains à se déconnecter pour un temps.

Aux États-Unis, par exemple, une école, la WaldorfSchool of the Peninsula, propose un programme d’enseignement où tout ce qui a trait à internet est proscrit. En Allemagne, une fois 19 heures passées, Volkswagen débranche son serveur BlackBerry pour permettre à ses cadres de se déconnecter malgré eux. En Suisse, l’Office de tourisme a mis en place des vacances sans internet dans les hôtels.

Digital detox : comment la réussir ?

De temps en temps vivre sans internet est indispensable pour mieux profiter de la vie, revenir aux sources, s’émanciper de la vie virtuelle et apprécier le moment présent et les multiples facettes du monde réel. Plus facile à dire qu’à faire, le « digital detox » nécessite une bonne volonté et surtout d’autres occupations. Selon Paul Miller, un journaliste qui a réussi la prouesse de vivre sans internet pendant un an, l’important est d’avoir un autre centre d’intérêt.

Pour ne pas être tenté d’avoir les yeux constamment rivés sur l’écran, il est nécessaire de trouver de nouvelles activités susceptibles de raviver votre intérêt. Faites du jardinage, prenez un engagement associatif, etc. pour vous occuper sans allumer votre ordinateur. Le but du digital detox n’est pas de renoncer à internet, mais de limiter son utilisation. Pour cela, vous pouvez fixer vos limites en mettant en place un système d’alarme qui définit le moment où vous devez utiliser internet et celui où vous devez arrêter la connexion. Pour supporter la déconnexion, ne restez pas oisif. Profitez de ce moment pour ranger votre maison, faire votre lessive ou tout simplement sortir et rencontrer vos amis.

Consultez également notre mode d'emploi de la detox digitale !

Tous les guides téléphonie & internet
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.