Pourquoi faut-il éviter les écrans avant de dormir ?

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Un coup d’œil sur le portable, une série regardée sur votre ordinateur bien installé dans votre lit et, tant que nous y sommes, une petite session shopping ! Pas un soir sans que vous n’ayez les yeux rivés sur un écran alors qu’ils sont un vrai fléau pour le sommeil. On vous explique pourquoi il faut éviter les écrans avant de dormir.

L'effet des écrans avant de dormir

Mais pourquoi consulter son Smartphone avant de dormir est-il nocif pour le sommeil alors que lire un livre ne pose aucun problème ? Eh bien, la réponse est la lumière bleue. En effet, la luminosité des écrans a un effet direct sur notre horloge biologique ce qui perturbe l’endormissement. La lumière bleue des LED est très intense et elle stimule la rétine. Le signal alors envoyé est le même que par la lumière du jour.Le corps analyse donc ce stimulus comme un moment d’éveil ce qui va agir sur la vigilance et la cognition. Par ailleurs, la lumière bleue des écrans entrave la sécrétion de la mélatonine, la fameuse hormone du sommeil, ce qui dérègle votre rythme. Non seulement cela va retarder l’endormissement mais également agir sur la qualité du sommeil.Bon à savoir : les Français accros à leurs écrans même au litSelon une étude menée en 2015 par Opinion Way, 9 Français sur 10 consultent tablettes, ordinateurs et Smartphones le soir, et 36% les emmènent au lit pour continuer leur veille numérique sous la couette.

Les conséquences des écrans sur le sommeil sur le long terme

Si passer du temps sur un écran avant de dormir ne vous arrive qu’occasionnellement, alors pas de panique. Vous aurez certes un peu plus de mal à vous endormir et votre sommeil ne sera pas réparateur mais vous pourrez vite rattraper cette dette de sommeil. En revanche, si vous consultez vos écrans tous les soirs, les troubles du sommeil risquent de devenir chroniques.Selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance, c’est le cas pour pas moins de 49% des accros aux écrans qui ne quittent pas leurs Smartphones et autres tablettes même au lit. Ces troubles du sommeil dus à la lumière bleue se présentent sous différentes formes : difficulté à s’endormir, sommeil moins profond et moins réparateur, cauchemars voire insomnie peuvent vous atteindre si vous consultez des écrans avant de dormir.

Les adolescents particulièrement exposés aux risques de la lumière bleue

Si toutes les tranches d’âge sont concernées par les troubles du sommeil provoqués par la consultation des écrans avant de dormir, les adolescents sont une population particulièrement à risques. Nés avec Internet, les Millennials sont connectés en permanence. Jeux en ligne, chats, réseaux sociaux font partie de leur quotidien jusqu’à des heures tardives. À cet âge, l’horloge biologique est plus lente et ils se couchent déjà plus tard qu’un adulte. Et quand la lumière bleue des écrans s’ajoute à ces prédispositions naturelles, alors les troubles du sommeil s’installent et les conséquences sont nombreuses.L’organisme a alors du mal à récupérer ce qui augmente le risque de troubles cardio-vasculaires mais aussi la production de l’hormone responsable du stress. Par ailleurs, la sécrétion des hormones responsables de la dégradation des aliments est, elle, freinée, ce qui peut engendrer une prise de poids. Il est donc particulièrement important de surveiller les adolescents et d’éviter qu’ils consultent leurs écrans avant de dormir.Pour éviter que la lumière bleue ne trouble votre sommeil, ayez le réflexe d’éteindre les écrans au moins une heure avant de dormir. Vous verrez, déconnecter, ça fait du bien !

Tous les guides téléphonie & internet
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.