Comment éviter une mauvaise surprise sur votre forfait mobile ?

Mustapha Azzouz - publié le 20/10/2020 à 16:00

Une facture plus importante que ce à quoi vous avez souscrit, une option gratuite qui devient payante, un abonnement renouvelé sans que vous ne le sachiez : les factures mobiles nous réservent parfois des désagréments. Vous vous demandez comment éviter les mauvaises surprises sur votre forfait mobile ? Voici quelques bons réflexes à avoir.

Surveillez les options de votre forfait mobile

Au moment de votre engagement, et pendant toute votre période d’abonnement, pour éviter les mauvaises surprises sur votre forfait mobile, restez vigilant dès qu’il s’agit d’options et particulièrement sur ces 3 points.

Les options gratuites

Pas un forfait mobile n’est vendu sans une tripotée d’options gratuites. Cependant, si elles ne vous coûtaient rien pendant une période pouvant aller jusqu’à plusieurs mois, une fois cet essai terminé, vous vous retrouveriez à payer des prélèvements supplémentaires. S’ils ne s’élevaient qu’à quelques euros mensuels, mis bout à bout, ils finiraient par représenter une certaine somme. Le premier réflexe à avoir pour éviter les mauvaises surprises sur votre forfait mobile est de surveiller sa facture tous les mois afin de repérer au plus vite ces options dont on oublie souvent l’existence, et d’arrêter le service.

L’utilisation depuis et vers l’étranger

Certains forfaits vous promettent la gratuité des appels vers l’étranger et même quelques heures de conversations et de navigation depuis un autre pays que la France. Cela tombe bien, vous avez de la famille à l’étranger et allez souvent lui rendre visite ! Sauf que quand vous consultez les petites lignes explicatives de l’astérisque, aucune des destinations mentionnées ne correspond à vos projets de voyage.

Avant de dégainer votre téléphone pour appeler en dehors de France ou quand vous séjournez hors de nos frontières, vérifiez les conditions de votre forfait, sinon vous pourriez avoir de mauvaises surprises sur votre prochaine facture. Les frais d’itinérance ayant été supprimés, vous êtes tout de même assuré de pouvoir utiliser votre téléphone sans hors forfait vers et depuis l’Espace Économique Européen.

L’assurance de votre Smartphone

C’est bien souvent l’option avec laquelle on repart de la boutique, rassuré d’avoir un recours en cas de casse ou vol de notre Smartphone. Cependant, sachez que de nombreuses assurances ne couvrent le vol qu’en cas d’effraction ou suite à une agression. Si vous vous faites dérober votre téléphone par un pickpocket, vous n’aurez rien !

De même, si vous faites tomber votre Smartphone et qu’il se casse, il y a de fortes chances que vous ne soyez pas couvert. La casse doit en effet être la conséquence d’un « événement extérieur » pour ouvrir le droit à un dédommagement, et votre maladresse n’en fait pas partie. Si c’est le cas de votre assurance, résiliez-la, vous économiserez quelques dizaines d’euros.

Méfiez-vous des appels des conseillers

Un discours calibré et un jargon bien souvent indescriptible : les appels par des conseillers de l’opérateur ont la plupart du temps des conséquences sur votre facture. En effet, ne perdez jamais de vue que si l’opérateur prend la peine de vous contacter, c’est qu’il a un produit à vous vendre ! Un prix cassé sur un Smartphone flambant neuf contre un engagement de 24 mois, une option gratuite qui sera payante dans 2 mois ou le doublement de votre forfait Internet pour seulement 5 € mensuels de plus quand vous ne consommez déjà pas la totalité du forfait : tout y passe. Pour éviter les mauvaises surprises sur votre forfait mobile, prenez l’habitude de :

  • Dire d’emblée que vous ne souhaitez pas souscrire de nouvelles options, un nouveau forfait ni renouveler votre engagement ;
  • Écouter la conversation ;
  • Enregistrer la conversation.

Il peut également arriver qu’un nouvel opérateur vous contacte pour gagner vos faveurs et vous envoie même des courriers pour récupérer votre ligne auprès d’un concurrent. Un conseil : ne signez rien et n’envoyez jamais vos coordonnées bancaires par mail ou courrier postal.

Bon à savoir : l’Acerp, une instance à votre écoute

Si vous repérez une arnaque sur votre facture mobile ou qu’un service vous est facturé par votre opérateur alors que vous ne l’aviez pas souscrit ou l’avez résilié, contactez l’Acerp, l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et la distribution de la presse. Vous obtiendrez de précieux conseils sur la marche à suivre pour réguler la situation et permettrez aux autorités de surveiller de plus près l’opérateur incriminé.

Internet + : une option dont il faut se méfier

De nombreux consommateurs dénoncent depuis plusieurs années l’option Replay TV France. Bon nombre des témoins se sont en effet retrouvé avec un abonnement facturé 2,99 €/semaine sans même sans apercevoir. C’est à cause de l’option Internet+ (une solution de micro-paiement) que l’entreprise proposant le service peut facturer le client directement sur sa facture mobile sans même avoir à lui demander ses coordonnées bancaires. C’est visiblement lors d’un passage sur une page publicitaire ou suite à une mauvaise manipulation que ces abonnements ont été souscrits.

Généralement, les consommateurs concernés sont alertés de cet abonnement par un SMS venant de leur opérateur. Si cela vous arrive, connectez-vous immédiatement à votre espace client et rendez-vous dans la rubrique consacrée à vos abonnements afin de résilier ces achats. Pensez bien ensuite à désactiver l’option ou à la résilier afin de ne pas faire d’autres achats par inadvertance dans le futur.

Bon à savoir : les abonnements cachés dans le viseur de la DGCCRF

La souscription d’abonnement sans s’en rendre compte est une des mauvaises surprises les plus courantes sur votre forfait mobile. Cette pratique qui frôle l’illégalité est particulièrement surveillée par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes. Cette dernière alerte ainsi les consommateurs sur les offres VIP qui pullulent sur Internet et vous permettent d’accéder à des tarifs privilégiés. Vous aurez en effet droit à un prix cassé, mais vous souscrirez sans vous en rendre compte un abonnement caché qui peut s’élever à plusieurs dizaines d’euros mensuels.

Entre les mails, les SMS, les appels : nous sommes inondés de messages commerciaux en provenance des opérateurs mobiles. Résultat, il arrive parfois que l’on passe à côté d’une option à résilier avant qu’elle ne soit facturée ou qu’on ne décrypte pas bien le message et souscrive un nouveau service. Pour éviter les mauvaises surprises sur votre forfait mobile, prenez le temps de bien lire chaque message, désactivez Internet+, refusez les options gratuites et précisez toujours que vous ne voulez pas de nouveaux services : cela devrait vous tirer d’affaire !

Tous les guides téléphonie & internet
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.