Votre smartphone peut-il remplacer un appareil photo ?

Florian Billaud - publié le 03/09/2019 à 14:30

C’est l’argument choc de tous les fabricants de smartphones. S’offrir le dernier né de leur modèle revient à s’équiper d’un appareil photo digne des meilleurs reflex. Mais qu’en est-il vraiment ? Et peut-on vraiment attendre les mêmes résultats qu’avec un appareil photo haut de gamme ? Suivez le guide, on vous offre de quoi comparer les deux équipements.

L'appareil photo embarqué dans son téléphone portable

Continuellement dans la poche, le smartphone permet de photographier rapidement et très souvent tout ce qui nous entoure. C’est l’outil idéal pour immortaliser un instant furtif ou photographier un objet ou un moment dont on veut se souvenir plus tard. Mais si nous l’utilisons au quotidien, il est rare que la qualité de la photo soit vraiment le but recherché. Il s’agit plutôt ici de communiquer ou de figer un souvenir vite et bien.

Le reflex, un condensé de qualité

A contrario du smartphone, le reflex n’est pas sorti à tout bout de champ. On l’utilise moins (sauf peut-être lors de vacances ou de voyages), mais il est souvent déclenché pour un plus grand nombre de photos. Il permet de se concentrer sur la qualité des images, y compris lors de conditions difficiles (basse lumière, fort ensoleillement, contre-jour, etc.), et permet de réaliser des clichés plus techniques comme lors de l’utilisation de macro ou de grand-angle par exemple, qui est inaccessible avec un capteur de smartphone.

Le comparatif entre l'appareil photo et le smartphone

Si les deux dispositifs semblent complémentaires, les fabricants assurent pourtant que les capteurs photo des smartphones peuvent désormais rivaliser avec de vrais appareils photo. Pourtant, même les téléphones les plus hauts de gamme montrent leurs limites :La taille des capteurs joue forcément sur la qualité du cliché. Car plus cette dernière est petite et plus l’image risque d’être dégradée dans des conditions de forte luminosité. Malheureusement, pour que le téléphone reste compact, ce capteur doit lui aussi rester de petite taille. Une contrainte qui impacte donc directement sa capacité à rivaliser avec les appareils photo.Une autre limite évidente du smartphone est son manque d’interface de réglage. Sur un reflex ou sur un appareil photo de qualité, chaque réglage peut être modifié et géré manuellement. Ce n’est au contraire quasi jamais le cas pour un smartphone qui fonctionne de manière automatique.Enfin, les appareils photo de smartphones ne sont jamais équipés de diaphragme et travaillent donc toujours avec une ouverture maximum.Encadré : l’autofocus, l’outil qui peut sauver le smartphoneSur les modèles haut de gamme de smartphones, l’autofocus présent apporte plus de fonctionnalités et compense la petite taille des capteurs photo. De quoi améliorer la qualité des images en forte et basse luminosité.

Le smartphone et l'appareil photo, deux outils complémentaires

Dans des conditions d’éclairage normales, le capteur photo du smartphone est tout à fait suffisant pour immortaliser le moment. Cela permet donc d’accompagner l’utilisateur au quotidien et lui éviter de dégainer son reflex à tout bout de champ. Mais lors d’événements importants ou dans des conditions plus difficiles, il montre rapidement ses limites.De qualité équivalente à un appareil photo de moyenne gamme, celui du smartphone remplace facilement un appareil photo compact par exemple. Mais pour réaliser des clichés plus techniques, jouir d’agrandissements ou simplement travailler dans des conditions plus difficiles, il ne peut remplacer un véritable appareil photo.

Tous les guides téléphonie & internet
Réduisez vos factures grâce à nos conseils factures & services
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.