5 idées reçues sur l’épilation

Florian Billaud - publié le 09/09/2019 à 14:30

Certaines femmes (ou certains hommes, d’ailleurs) ne jurent que par leur rasoir pour traquer les poils indésirables, d’autres prônent plutôt l’épilation. Toujours est-il que, quel que soit le sort réservé à notre système pileux, les informations qui nous parviennent ne sont pas toujours exactes. En effet, nombreuses sont les idées reçues autour de l’épilation et du rasage. En voici quelques exemples  !

1 — Les poils repoussent plus drus : l’idée reçue la plus répandue

Des poils qui ont été rasés vont repousser quasiment tous en même temps. Or, la base du poil est naturellement plus épaisse que les longueurs. C’est ce qui fait qu’au toucher et à la vue, on a l’impression que les poils, qui sont donc présents en masse, sont plus drus. Pourtant, il n’en est rien. Et heureusement... car si c’était le cas, arrivé un moment, ça ne serait plus gérable  !

2 — Le laser élimine les poils à vie, à coup sûr

Si l’épilation au laser offre un résultat très longue durée, elle n’est pas forcément définitive. Les poils ne poussent pas tous en même temps ni au même rythme. Plusieurs séances (6 à 8, généralement) sont donc nécessaires. Parfois un traitement annuel systématique s’impose, car l’efficacité de cette méthode dépend aussi de la carnation et de la couleur du poil.Bon à savoir : que faire justement des poils récalcitrants entre 2 séances  ?Il n’y a aucun problème à se raser étant donné que le bulbe sera toujours présent. Il pourra donc être éliminé lors de la prochaine séance. En revanche, l’épilation est à bannir, pour des raisons inverses  !

3 — Un traitement au laser est hors de prix

En vérité, tout dépend du praticien (les tarifs sont libres) et de la zone géographique. En région parisienne, il est évident que vous paierez plus cher qu’en province. Quoi qu’il en soit, avant de vous lancer, étudiez les tarifs. En moyenne, et par séance, comptez 400 € pour l’intégralité des jambes, 160 € pour le maillot, 125 € pour les aisselles et 80 € pour la moustache ou le menton. Cela parait certes élevé, mais c’est le prix de la tranquillité  !

4 — Suivre le sens du poil est une erreur

Certes, un rasage dans le sens inverse du poil permet d’obtenir une peau bien lisse. Mais se raser en suivant son sens de pousse ne pose aucun problème. C’est même conseillé si vous avez la peau sensible et êtes sujet (te) aux poils incarnés.

5 — Mieux vaut arracher les poils incarnés

La tentation est grande... les risques aussi ! Si à coups de pince à épiler et autres petits objets de type aiguille, vous tentez de supprimer les poils logés sous la peau, vous risquez au mieux une irritation, au pire une infection. Et dans ce dernier cas, un passage chez le médecin s’impose pour mettre en place un traitement antibiotique. Pour venir à bout des poils incarnés, nous vous conseillons d’exfolier, de nourrir et d’hydrater régulièrement votre peau.Vous ne verrez surement plus vos poils « disgracieux » du même œil en chassant ces idées reçues. Épilation ou rasage, à vous de choisir, du moment que vous prenez les précautions qui s’imposent  !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.