Gel douche : un produit pas si bon que ça ?

La rédaction - publié le 19/02/2020 à 09:15

Aujourd'hui, 68 % des Français prennent une douche chaque jour, et 77 % d'entre eux utilisent un gel douche. Cependant, entre les flacons séduisants, les odeurs agréables, et les prétendues vertus de ces produits, on en oublie parfois le véritable but d'un gel douche : laver la peau. Les gels douche sont-ils réellement bons pour la santé ? De quoi sont-ils composés ? Radins.com répond à toutes vos questions.

Comprendre la composition d'un gel douche

De nombreux produits entrent dans la composition des gels douche. Pour bien comprendre cette composition, la première chose à savoir est qu’il ne faut pas se baser exclusivement sur le recto de l’emballage, car le packaging est particulièrement travaillé par les fabricants, afin de susciter l’envie du consommateur. Il faut lire attentivement la liste des composants, au verso de la bouteille de gel douche. Sachez que les composants sont classés par ordre de présence quantitative : le produit à la plus forte concentration dans votre gel douche sera placé tout au début de la liste des composants.Autre point important à connaître : les gels douche sont généralement composés de 80 % d’eau. Comme les bactéries se développent très facilement dans l’eau, les fabricants y ajoutent un ou plusieurs conservateurs, dont certains sont particulièrement dangereux. Ces produits peuvent se révéler irritants et allergènes, jusqu’à dessécher la peau. Il est donc important de se rappeler qu’un gel douche doit être un nettoyant, et non un détergeant, d’autant plus qu’il s’agit d’un produit que nous utilisons au quotidien.De nombreux composants des gels douche courants nous viennent de la pétrochimie, voici donc une liste des composants les plus fréquemment rencontrés dans nos gels douche, dangereux pour la santé.

Les conservateurs, dangereux pour la santé

La polémique autour de l’usage des parabènes dans les shampoings, gels douche et autres produits de beauté a amené les industriels à user d’autres procédés pour intégrer des conservateurs dans nos gels douche. Les conservateurs peuvent être particulièrement irritants et allergisants, nocifs pour notre santé sur le long terme. Trois d’entre eux sont souvent présents dans nos gels douche :

  • Le méthylisothiazolinone et le méthylchloroisothiazolinone : il s’agit d’allergisants extrêmement nocifs, souvent utilisés par les fabricants pour remplacer les parabènes.
  • Le phénoxyéthanol : ce conservateur est un solvant pour les parabènes, soupçonné de causer des problèmes de fertilité lorsqu’il est utilisé sur le long terme.
  • L’iodopropyl : contenant de l’iode, ce conservateur provoque des troubles de la thyroïde, jouant sur l’humeur et la sexualité, ainsi que sur le comportement.

Ainsi, même sans parabènes, lisez attentivement la liste des composants pour ne pas vous faire avoir ?Attention : certains gels douches contiennent tout de même des parabènes ! Si votre gel douche contient du paraoxybenzoate de propyle, paraoxybenzoate de butyle, paraoxybenzoate de méthyle, ou tout autre produit commençant par « paraoxybenzoate », il s’agit de parabène.

Les phtalates

Les phtalates sont malheureusement des incontournables de nombreux produits cosmétiques, utilisés pour favoriser la pénétration du produit dans la peau, et servent à fixer l’odeur de votre gel douche. Mais ils sont surtout soupçonnés de causer de nombreux problèmes de santé, tels que des tumeurs et anomalies au niveau du foie, ainsi que de possibles problèmes de fertilité chez l’homme.

La mousse, une ode aux sulfates

Nous en parlions dans notre article sur les shampoings, les sulfates sont des agents moussants qui dispersent les corps gras sur la peau, présents dans les produits cosmétiques, mais aussi dans certains produits ménagers ! Ce sont des irritants et allergènes très mauvais, sur le long terme, pour la peau.Ils renforcent également l’action toxique des conservateurs sur l’organisme. Si votre gel douche contient un composé nommé Sodium Lauryl Sulfate (SLS), Ammonium Lauryl Sulfate (ALS), ou encore Sodium Myreth Sulfate (SMS), sachez qu’il s’agit d’un sulfate courant et dangereux, utilisé pour dégraisser les sols ou les moteurs de voiture. De quoi y réfléchir à deux fois ?

Attention aux faux gels « bios » et au packaging

De nombreux produits « bios », au packaging savamment travaillé afin de faire le plus « naturel » possible, contiennent en réalité de nombreux produits synthétiques, voire chimiques. Cela vaut pour les produits vendus en grandes surfaces, mais également en pharmacies et en boutiques cosmétiques ! Encore une fois, lisez attentivement la notice des produits « bios » que vous souhaitez acheter, car vous n’êtes jamais à l’abri d’une mauvaise surprise.Les packagings sont travaillés pour recréer une ambiance : gel douche « douceur », « détente » ou « tonique », attention à ne pas vous laisser avoir par des emballages séduisants, et à bien lire la liste des composants.

Alors quelles solutions ?

Certaines marques bios sont particulièrement efficaces et respectueuses de la peau. De plus, nombre d’entre elles, comme les marque Esenka et Coslys, ne sont pas testées sur les animaux. La plupart de ces gels douche sont à base d’eau, d’huiles essentielles, et de gels naturels fabriqués à partir de plantes.Vous pouvez aussi réaliser votre propre gel douche, grâce aux nombreuses recettes disponibles sur Internet, mais attention à vos sources, afin de ne pas utiliser de produits dangereux !Enfin, il est possible d’utiliser des pains de savon, comme le savon de Marseille. Cependant, les pains de savon ont tendance à assécher la peau s’ils sont utilisés trop souvent, selon leur composition. Si vous utilisez un pain de savon, appliquez sur votre peau une crème hydratante sans produits chimiques afin de l’adoucir, et n’hésitez pas à appliquer un savon plus doux sur votre visage.A lire aussi :Shampoing : les produits à éviterRouge à lèvres : qu’y trouve-t-on vraiment ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.