Comment connaître votre taille de soutien-gorge ?

Florian Billaud - publié le 17/09/2019 à 14:30

Pour une grande majorité de femmes, trouver un soutien-gorge qui leur sied parfaitement est un véritable défi. Même lorsque l'on connaît son tour de poitrine et sa taille de bonnet, une fois en cabine, les choses se corsent, car pour une histoire de marques, de modèles et de formes, ces pièces de lingerie ne taillent jamais pareil. Le corps peut aussi subir des changements. Du coup, on a vite fait de s'y perdre et de choisir la mauvaise taille ! Heureusement, nous avons une petite astuce qui vous permettra d'adopter à coup sûr le sous-vêtement fait pour votre morphologie !

L'importance de choisir la bonne taille de soutien-gorge

Raisons purement esthétiques mises à part, un soutien-gorge qui n’est pas adapté à votre anatomie peut engendrer de nombreux problèmes de santé :Choisi trop petit, il va fatalement comprimer le haut de votre corps, causant au passage de potentielles douleurs thoraciques et dorsales. Le risque, c’est aussi d’affecter les mécanismes de digestion, et de souffrir ainsi de brûlures d’estomac ou de troubles intestinaux (syndrome du colon irritable, notamment). Un vêtement comprimant peut aussi occasionner des irritations cutanées, voire des brûlures.Choisi trop grand, il n’assurera pas son rôle de soutien, et par réflexe, vous aurez tendance à vous tenir en arrière pour compenser ce manque. Au programme, là encore : des douleurs au dos !À noter : le saviez-vous ?Ce sont pas moins de 8 femmes sur 10 qui portent un soutien-gorge à la mauvaise taille !En somme, une poitrine qui déborde, ballote ou s’affaisse est un premier indicateur : la taille de votre soutien-gorge est inadaptée !

Choisir la bonne taille de soutien-gorge, mode d'emploi !

Vous l’attendiez avec impatience, nous vous la révélons ! Aussi simple à retenir qu’à mettre en pratique, l’astuce que nous vous proposons nous vient de Nicole Kivitz, qui travaille chez Chantelle, une entreprise française de lingerie féminine.Elle consiste à accrocher la (les) première(s) agrafe(s) — c’est-à-dire celle(s) qui sont le plus à l’extérieur et qui permettent de serrer son soutien-gorge au niveau minimum, — puis à glisser deux doigts entre votre dos et ledit soutien-gorge, sans forcer et perpendiculairement. Si vous y parvenez tout juste, la taille que vous avez choisie est impeccable. Si non, elle est trop petite. Par contre, si vous pouvez passer 3 doigts ou plus sans qu’ils ne se chevauchent, vous avez bien entendu vu trop grand. Dans ces deux derniers cas, un nouveau passage en rayon s’impose donc ! Pratique, non ?Bon à savoir : gardez le bandeau arrière à l’œilLe dos de votre soutien-gorge ne doit pas non plus remonter. C’est signe que la poitrine est mal maintenue. Ce cas se présente le plus souvent lorsque l’on a une forte poitrine. Optez dans ce cas pour un modèle à dos large, qui assurera un meilleur maintien.

Adapter son soutien-gorge au fur et à mesure de son usure

À présent que vous détenez le bon soutien-gorge, tout n’est pas terminé ! Au fil du temps, le tissu va en effet se détendre — surtout si vous avez une poitrine généreuse, — et votre sous-vêtement ne soutiendra plus correctement cette dernière. Pour pallier ce problème, il vous suffit tout simplement de le resserrer d’un cran. Une fois que le troisième et dernier cran ne suffit plus, il est temps de jeter votre dessous et de retourner faire du shopping !Que vous ayez une petite, une moyenne ou une forte poitrine, vous voilà fin prête pour votre prochaine virée dans les magasins de lingerie ! Avec cette astuce, finis les estimations approximatives et les essayages laborieux, sans parler de votre corps, qui sera fort soulagé de ne plus être malmené !

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.