Migraine : 4 aliments à éviter

Marie Caillet - publié le 19/02/2021 à 14:30

Une migraine est un mal de tête que l’on appelle aussi céphalée. Une personne migraineuse souffre de maux de tête fréquents et parfois handicapants. Il est possible de mieux gérer les migraines et même de les réduire grâce à une bonne alimentation. En effet, certains aliments sont à bannir.

Tout savoir sur la migraine

Une migraine est un mal de tête récurrent à intensité très variable. Elle est également pulsatile, ce qui veut dire que nous ressentons comme des à-coups au moment de la crise. 

Une migraine peut s’accompagner de nausées, de vomissements, ou encore d’une très forte sensibilité à la lumière ou au bruit. Cette maladie n’est pas dangereuse, mais elle impacte considérablement la qualité de vie des personnes migraineuses. Certaines causes expliquent la migraine. Il peut aussi s'agir d'un manque d'eau, d'un facteur génétique...  ou tout simplement de ce que vous mettez dans votre assiette.

Les produits laitiers riches

Les produits laitiers sont excellents pour la santé. Cependant, ils peuvent être mauvais pour les migraineux, surtout s’ils sont riches. Les plus riches augmentent le taux de lipides dans le sang, et cette conséquence entraîne des migraines chez les sujets sensibles.

Le fromage fermenté est lui aussi peu recommandé, car en plus de son apport en lipides, il contient des aminés comme la tyramine qui sont à l’origine de crises migraineuses.

La glace

Manger une glace est un plaisir pour la plupart d’entre nous. Pour d’autres, cet aliment peut être source d’inconfort, et ce à différents niveaux. Par exemple si l’on a les dents sensibles, mais aussi si l'on est sujet aux migraines : manger une glace trop rapidement peut en provoquer une. Il faut donc bien prendre le temps de manger sa glace.

Sachez que si vous buvez très rapidement un grand verre d’eau froide, la sensation est similaire. 

L'alcool

L’alcool est bu au moment des fêtes, des bons repas et des retrouvailles entre amis. S’il est consommé en trop grande quantité, il peut faire des dégâts sur l’organisme. Chez les personnes migraineuses, l’alcool est d’autant plus nocif qu’il déclenche des maux de tête intenses.

Si vous souffrez de migraines, mieux vaut donc limiter sa consommation d’alcool. Vous pouvez bien sûr prendre un verre ou deux, mais mangez en même temps afin de contenir votre alcoolémie.

Le gluten

L’intolérance au gluten est une maladie très contemporaine qui touche des millions de personnes et bien sûr des personnes migraineuses. Selon plusieurs études menées en Europe et même aux États-Unis, le régime sans gluten serait bénéfique pour les migraines. Il est donc judicieux de réduire au maximum, voire de supprimer le gluten en cas de céphalées trop fréquentes.

Le cas du chocolat

Le chocolat a longtemps été pointé du doigt comme aliments déclencheurs de migraines. C’est faux ! Le chocolat n’est pas du tout un aliment à risque. Vous pouvez donc en consommer, mais pas en abuser : il contient de la tyramine, qui est à l'origine des migraines, mais en quantité très faible.

La migraine est une maladie qui peut être gérée avec une bonne hygiène de vie : bonne hydratation, exercice régulier et restriction sur certains aliments qui peuvent aggraver vos maux de tête.

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.