Bien choisir sa musique pour bien travailler

Nicolas Boutin - publié le 13/04/2020 à 11:00

La musique a un impact incontestable sur la productivité au travail. Mais toute mélodie n’a pas le même impact et il est important de trouver un morceau approprié aux tâches que nous devons accomplir au bureau. C’est l’étude menée par le docteur Anneli B. Haake partie à la recherche des musiques ayant la meilleure influence pour les entreprises et les salariés.

musique
Les musiques sans paroles permettraient de limiter les distractions.

Privilégier les musiques instrumentales

Premier conseil avant tout, la musique de bureau ne doit pas être subie. Elle découle d’un choix aussi bien pour le moment que pour le style de musique à écouter. « La musique peut être relaxante quand les employés choisissent d’en écouter, mais stressante quand elle est imposée », explique Anneli B. Haake. 

Écouter de la musique ne veut pas dire chanter à tue-tête. Selon la doctoresse, écouter des morceaux instrumentaux limiterait les distractions liées aux paroles, au même titre que les gens qui parlent autour de vous peuvent vous déconcentrer.

Des airs relaxants et répétitifs

Un réflexe pour beaucoup, la musique classique détend et instaure un cadre confortable qui permet de mieux emmagasiner les informations importantes. Elle fait donc partie des musiques les plus écoutées au travail avec les musique dits « nature ». Mais toutes ne sont pas bonnes pour la concentration. Les chants des oiseaux ou d'animaux sont particulièrement déconseillés, mais écouter le bruit des ruisseaux, de la pluie, ou du vent mettrait les salariés dans de meilleures dispositions.

À choisir, certaines musiques sont davantage conçues pour forger un caractère productif pour le salarié. Les musiques épiques, comme la bande originale de Game of Thrones sont particulièrement motivantes et donnent des envies de conquête. Les musiques ludiques, que l’on trouve généralement dans les jeux vidéo, sont spécifiquement pensées pour pousser les joueurs à donner le meilleur d’eux-mêmes. Il n’y a plus qu'à l’appliquer aux salariés.

À lire aussi Courir en musique : pour ou contre ?

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.