Des médicaments et des compléments alimentaires désignés « inefficaces et dangereux »

Nicolas Boutin - publié le 21/10/2020 à 14:00

Le magazine 60 Millions de consommateurs passe au crible les médicaments sans ordonnance et les compléments alimentaires, qui seraient en grande partie « inefficaces » voire « dangereux ».

médicaments
132 médicaments et compléments alimentaires ont été analysés par le magazine 60 Millions de consommateurs.

Moins de 15% des médicaments à conseiller

Les équipes de l’association de défense des consommateurs ont analysé 132 médicaments et compléments alimentaires et révèle que seulement « moins de 15% des produits sont à conseiller ». Une étude qui alerte sur la disproportion des risques encourus par leur consommation, que ce soit des risques d’infection, d’infarctus ou de troubles neurologiques selon la réaction des malades aux substances.

Les bénéfices de leur consommation seraient souvent inexistants, pointe l’enquête. Sur les 60 médicaments sans ordonnance étudiés, 35 sont classés comme étant « à proscrire ». Du côté des médicaments « contre la toux et le mal de gorge », la rédactrice en chef adjointe du magazine a dévoilé « qu’aucun des douze produits testés n’a prouvé son efficacité sur le mal de gorge ».

Une meilleure réglementation

Du côté des compléments alimentaires, censés aider l’organisme à lutter contre la fatigue, l’insomnie ou favorisant la digestion et l’immunité, le magazine les qualifie de contre-productifs, voire même « nocifs ». S’ils sont de plus en plus nombreux sur le marché, les compléments alimentaires pour enfants sont qualifiés « d’inutiles », d’autant que les carences sont rares à cet âge.

Parmi les antalgiques, médicaments utilisés contre la douleur, seuls le paracétamol et l’ibuprofène trouvent grâce aux yeux de l’association, appelant toutefois à la vigilance vis-à-vis des surdoses, dangereuses pour le foie. Le magazine, appelle à une nouvelle réglementation plus stricte, avec des notices plus claires et la mention des effets secondaires des plantes et des huiles essentielles contenues dans le produit.

À lire aussi Médicaments : prise en charge et remboursement

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.