La campagne de vaccination contre le Covid-19 débute jeudi 25 février dans les entreprises

Quitterie Desjobert - publié le 23/02/2021 à 09:40

À compter du jeudi 25 février 2021, les personnes âgées de 50 à 64 ans et atteintes de comorbidités pourront être vaccinées contre le Covid-19 sur leur lieu de travail et par un médecin du travail. 

Covid,vaccination, astrazeneca, effets secondaires, comorbidités
Les personnes souffrant de comorbidités pourront être vaccinées à partir du 25 février 2021.

La campagne de vaccination en entreprise débute jeudi 25 février 2021

Le secrétariat d’Etat chargé des retraites et de la santé au travail a confirmé lundi 22 février 2021 par voie de communiqué que les vaccinations contre le Covid-19 seraient possibles en entreprises pour les personnes de 50 à 64 ans souffrant de comorbidités. « Conformément aux recommandations du 2 février 2021 de la Haute autorité de santé, il a été décidé qu’à compter du 25 février 2021, après les professionnels de santé et du médico-social, le vaccin AstraZeneca sera utilisé notamment pour la vaccination des personnes de 50 à 64 ans inclus atteintes de comorbidités. »

Les médecins du travail doivent s’enregistrer auprès de la pharmacie de leur choix afin de recevoir les doses du vaccin AstraZeneca. Le communiqué rappelle que bien que les vaccinations aient lieu en entreprise, « Comme pour tout acte de vaccination, leur intervention se fait dans le strict respect des règles déontologiques liées au consentement des personnes, au secret médical et à la confidentialité des vaccinations vis-à-vis de l’employeur ». 

Les effets secondaires du vaccin AstraZeneca inquiètent les futurs vaccinés

Le communiqué précise que les médecins du travail ne seront peut-être pas les seuls à avoir la possibilité de vacciner contre le Covid-19. « Le périmètre d’intervention des services de santé au travail sera amené à s’adapter dans les semaines qui viennent au fur et à mesure de l’évolution de la stratégie vaccinale globale et de la disponibilité des vaccins ».

Cependant, les effets secondaires qui ont été observés chez 363 personnes ayant été vaccinées avec le vaccin AstraZeneca inquiètent. Identifiés le 11 février 2021, les effets secondaires sont semblables à des syndromes d’états grippaux, forte fièvre, courbature et maux de tête.

L'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) estime que ces effets secondaires, qui font l’objet « d’évaluation au niveau européen », n’étaient pas de nature à remettre en cause « le rapport bénéfice/risque du vaccin » produit par le laboratoire AstraZeneca.  

À lire aussi : Covid-19 : huit pays rouvrent leurs frontières aux touristes vaccinés

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.