Malbouffe : l’UFC-Que Choisir veut interdire les publicités

Paolo Garoscio - publié le 16/09/2020 à 10:00

L’UFC-Que Choisir repart à la charge contre la malbouffe ce 16 septembre 2020 avec une pétition, lancée sur son site, visant à demander au gouvernement d’interdire tout simplement les publicités pour ces produits alimentaires.

publicité malbouffe association santé
Les enfants sont la cible des publicités pour la malbouffe.

Les enfants voient trop de publicités pour la malbouffe

Sur son site Internet, l’association de défense de consommateurs UFC-Que Choisir explique les raisons de cette nouvelle action contre la malbouffe. Elle rappelle, par exemple, qu’en 2005 déjà un appel au gouvernement avait été lancé pour améliorer l’alimentation des plus jeunes. « Si cette mobilisation a permis d’obtenir des avancées, notamment pour les cantines scolaires (…) en revanche, pour le marketing, les pouvoirs publics s’en étaient alors remis aux engagements volontaires et aux belles promesses des industriels », souligne le texte.

Or, selon l’association, les industriels n’auraient pas joué le jeu « Dix ans après, c’est un échec criant : 88% des publicités télévisées vues par les enfants concernent toujours des aliments particulièrement caloriques : fast food, confiseries, chocolat, biscuits, céréales du petit déjeuner et boissons très sucrées ». La nécessité d’agir par le biais d’une réglementation plus stricte paraît donc urgente.

Interdiction par la loi de ces publicités

La demande de l’association est simple et précise : « nous exigeons l'interdiction par la loi de la pub pour les produits alimentaires déséquilibrés ». Ils appellent donc le public à signer la pétition sur le site ici : https://www.quechoisir.org/action-ufc-que-choisir-obesite-infantile-eteignons-la-pub-pour-la-malbouffe-n82671/

L’objectif, bien évidemment, est d’interroger le gouvernement pour qu’il prenne des mesures alors que près d’un enfant sur six est touché par des problèmes liés à une mauvaise alimentation, comme le diabète de type II ou tout simplement l’obésité.

À lire aussi : Nos conseils pour perdre ses poignées d’amour

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.