Rappel de saucisses sèches et rosettes dans plusieurs enseignes

Nicolas Boutin - publié le 27/11/2020 à 15:00

Des saucisses sèches et des rosettes commercialisées chez Leclerc, Auchan, Aldi, Casino, Monoprix, Leader Price et Franprix sont rappelées après l’apparition de 26 cas de salmonellose. 

Salmonellose
26 cas de salmonellose ont été recensés ces dernières semaines.

26 cas de salmonellose détectés

Dans un communiqué diffusé jeudi, le ministère de l’Agriculture a affirmé avoir retiré plusieurs lots de saucisses sèches et de rosettes commercialisés par diverses chaînes de grande distribution. Ce retrait intervient après 26 cas de salmonellose dont 17 concernent des enfants. La Direction générale de l’alimentation, la Direction générale de la santé et Santé publique France ont confirmé le lien entre ces cas et la consommation de charcuterie fabriquée par France Salaisons, a affirmé le ministère. 

Le communiqué précise qu’un premier retrait et un rappel de plusieurs lots suspects commercialisés par Leclerc, a été effectué dès le 13 novembre. Le 16 novembre, la société France Salaisons a également procédé au retrait et au rappel de plusieurs lots de rosettes commercialisés par Lidl et Aldi. Des sandwichs vendus par les enseignes Auchan, Casino, Monoprix, Leader Price et Franprix sont également concernés. 

Des symptômes jusqu’à trois jours après la consommation

Les autorités sanitaires recommandent “aux personnes qui détiennent encore les produits concernés de ne pas les consommer et de les rapporter au point de vente où ils ont été achetés”. Les salmonelles causent des toxi-infections alimentaires se traduisant par des troubles gastro-intestinaux apparaissant brutalement et pouvant être accompagnés de fièvre et de maux de tête. Ces symptômes apparaissent généralement entre 6 et 72 heures après la consommation de produits contaminés. 

Le communiqué du ministère invite les personnes ayant consommé les produits concernés et présentant ces symptômes à consulter leur médecin en lui signalant la consommation. Cependant, en l‘absence de symptômes dans les sept jours après la consommation des produits potentiellement contaminés, “il est inutile de s’inquiéter et de consulter un médecin”, conclut le communiqué.

À lire aussi 7 conseils pour éviter une intoxication alimentaire

Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.