Nos astuces pour soulager les courbatures naturellement

Johanna A - publié le 18/03/2021 à 10:47

Que vous ayez repris le sport récemment ou que vous soyez un habitué, être victime de courbatures après une séance d'entraînement arrive fréquemment. Vous avez peut-être trop forcé, vous ne vous êtes peut-être pas assez étiré, voire pas du tout étiré ? Dans tous les cas, si les courbatures peuvent survenir quelques heures après votre séance d'entraînement, elles arrivent le plus souvent entre 24 et 48 heures après celle-ci. Certaines sont difficilement supportables, mais rassurez-vous, quelques astuces naturelles pourront vous aider à mieux les vivre et à patienter pour qu’elles disparaissent. N’hésitez pas à tester différentes astuces afin de juger de la plus efficace pour vous.

Quelles astuces naturelles pour soulager les courbatures ?

Pour vous permettre de faire diminuer ou même de faire disparaître plus rapidement vos douleurs de courbatures, suivez ces quelques conseils naturels ; vous verrez, vous trouverez forcément une solution qui vous correspond. 

La douche ou le bain chaud 

La chaleur de l’eau d’un bain viendra accélérer la circulation sanguine et les muscles pourront ainsi éliminer plus facilement les acides aminés regroupés par la tension musculaire effectuée durant votre séance. De plus, bon nombre d’autres acides vont pouvoir être évacués grâce à la transpiration provoquée par la chaleur du bain. Vous pouvez y ajouter quelques plantes pour un effet garanti. 

Si vous n’avez pas la possibilité de prendre un bain, alors la douche représente une solution alternative efficace. Sous l’eau qui coule, massez les muscles douloureux en allant du bas vers le haut et ainsi permettre à la circulation sanguine de fonctionner à nouveau correctement. 

Le sauna

Si vous aimez ça, ne vous en privez surtout pas. La chaleur excessive provoquée par cet endroit de détente est idéale après une bonne séance de sport. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous pourrez en trouver dans les grands centres de fitness. 

Des compresses chaudes 

Si vous n’avez pas la possibilité d’aller prendre un bain ou d’utiliser une douche, vous pouvez également vous servir de compresses bien chaudes ; toujours dans le but de favoriser une bonne circulation du sang. Trempez-les dans de l’eau très chaude, essorez-les légèrement et appliquez-les sur les parties courbaturées. Recouvrez-les d’un linge épais afin de conserver la chaleur et laissez appliquer un moment. 

La bouillotte 

Qu’il s’agisse d’une véritable bouillotte ou d’un coussin thermique, elle ne vous sera pas qu’utile pour vous réchauffer lors des grands froids hivernaux. Mettez-la au micro-ondes et déposez-la ensuite sur les muscles douloureux à détendre. Si vous préférez utiliser des patchs autochauffants, cela vous fera également le plus grand bien. 

La reprise du sport

Si vous le pouvez, et sans forcer, refaites une séance de sport non intensive. Le vélo, quelques longueurs à la piscine ou un peu de marche active vous permettront de continuer à être actif et d’assouplir vos muscles. Bien entendu, il ne s’agit pas de forcer en pratiquant un sport intensif ou violent.

 

À lire aussi : comment bien choisir son pistolet de massage ?

Et si on essayait les remèdes naturels pour soulager les courbatures ?

Si les solutions que nous venons d’énoncer ne fonctionnent toujours pas, nous vous invitons à essayer des remèdes à base de plantes ou d’huiles essentielles, reconnues pour leurs vertus vraiment efficaces. 

Les huiles essentielles

Quelques mélanges s’avèrent être très efficaces pour soulager les douleurs musculaires qui suivent une séance de sport intensive. 

  • 2 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus citronné, 2 gouttes d'HE de Gaulthérie couchée, 5 gouttes de macérat huileux d’Arnica : vous ressentirez un effet de chaud et l’action anti-inflammatoire de l’eucalyptus vous offrira un soulagement appréciable. À appliquer en massage sur les muscles douloureux 2 à 4 fois par jour.
  • 35 gouttes d'HE de gaulthérie couchée, d’hélichrysum italienne, d’eucalyptus citronné, de baume de copahu et 24 ml de macérat huileux d’Arnica avec en option 20 gouttes de menthe poivrée 

Les plantes

Si vous préférez opter pour un remède aux plantes, en voici quelques-uns :

  • L’harpagophytum ou la griffe du diable, elle possède de nombreuses vertus anti-inflammatoires et se trouve facilement en pharmacie 
  • L’argile verte, réputée pour bien des usages, elle permet de soulager les parties du corps où vous souffrez en l’appliquant sous forme de cataplasme
  • L’infusion de reine-des-prés, grâce à ses vertus anti-inflammatoires, vos douleurs diminuent en permettant à l’acide lactique concentré dans les muscles de s’évacuer. Boire maximum 5 tasses par jour. 
  • Le massage à l’huile d’arnica, une plante très efficace pour lutter contre les douleurs ou les chocs. L’huile d’arnica vous aidera à diminuer vos courbatures grâce à un massage d’un court moment 2 à 3 fois par jour. 
  • Le café, nous n’en entendons pas trop parler, mais s’il semble aider les sportifs à atteindre de meilleures performances à l'entraînement, il serait également efficace pour éviter les courbatures. À prendre avant d’aller vous entraîner

Comment faire pour éviter les courbatures ?

Minimiser le risque de courbatures est bien sûr envisageable. 

Échauffement et étirements indispensables

Pour éviter les courbatures, un bon échauffement de l’ensemble de vos muscles est essentiel avant de réaliser votre séance de sport, mais il faudra également bien penser à réaliser vos étirements après l'entraînement, et ce, pendant un assez long moment.

Bien s’hydrater

Durant l'entraînement, nous vous recommandons de boire régulièrement tout au long de la séance par de petites gorgées. Si vous avez déjà des courbatures, nous vous recommandons de boire de l’eau faible en minéraux afin d’éliminer plus facilement les acides responsables des douleurs.

Manger les bons aliments

Si une alimentation saine et équilibrée possède beaucoup d’avantages, elle aide aussi à éviter les courbatures. Il est recommandé de manger des aliments au taux élevé de potassium et de vitamines à la fois tels que banane, agrumes, légumes et fruits secs.

 

Malgré tous ces conseils, si vous ressentez une douleur vraiment prenante, un antalgique peut vous aider à la supporter le temps d’aller mieux, mais attention, une douleur excessive qui ne s’atténue pas dans le temps peut être représentative d’une déchirure musculaire. Même s’il vous arrive rarement de ressentir des courbatures, mieux vaut tout mettre en œuvre pour les éviter, car cela pourrait très bien vous arriver un jour. Prenez-vous soin de bien vous échauffer et de vous étirer à chaque entraînement ?

À lire aussi : 5 conseils pour se remettre au sport en douceur !

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.