Les 5 accidents sexuels les plus courants

La rédaction - publié le 18/02/2020 à 09:15

Même quand on fait l’amour, on n’est pas à l’abri d’un accident ! Alors attention aux étreintes un peu trop passionnelles qui pourraient vous conduire à l’un des 5 accidents les plus courants quand on fait l’amour.

1 - La fracture du pénis

Rien qu’en le lisant, ça fait mal et cet incident est aussi impressionnant que son nom ! Il survient lorsque l’enveloppe d’un voire des deux corps caverneux, ceux-là mêmes qui se gorgent de sang et provoquent l’érection, se fracture. Un claquement peut se faire entendre, l’érection disparaît alors instantanément et un bleu peut apparaître.Cet accident arrive souvent quand, dans la précipitation de l’instant, le pénis rate l’entrée du vagin. Patience et délicatesse doivent donc être de mise pour éviter tout risque de fracture du pénis ! Et, surtout, si cela arrive, rendez-vous immédiatement aux urgences pour que la fracture soit prise en charge au plus tôt et pour éviter ainsi des troubles érectiles dans le futur. Bon à savoir : une position qui peut faire malPour que vos ébats ne vous laissent pas de mauvais souvenirs, faites particulièrement attention dans la position de la levrette qui est « responsable » à elle seule de près d’un tiers des fractures du pénis.

2 - La rupture du frein

Partis dans le feu de l’action, vous vous êtes un peu enflammés et là, horreur, une violente douleur apparaît à la base du gland accompagnée d’un abondant saignement. Ne cherchez pas, c’est ce que l’on appelle une rupture du frein. Cet accident assez commun quand on fait l’amour survient lors de rapports un peu brutaux. La fine membrane qui relie le gland à son enveloppe est alors trop sollicitée et rompt. Si cela vous arrive, comprimez la zone pour contenir le saignement puis allez aux urgences.

3 - Le pénis captif

Non ce n’est pas une légende urbaine et, même si cela est très rare, il peut arriver au pénis de rester coincé dans le vagin. Cet accident est en revanche plus fréquent dans les tentatives de sodomie. Dans les deux cas, si cela vous arrive, pas de panique, détendez-vous et attendez bien sagement que les muscles se relâchent pour que le pénis retrouve sa liberté.

4 - L’étranglement de la verge

En matière de bagatelle, l’utilisation de quelques accessoires coquins peut pimenter les choses ou carrément les faire tourner au vinaigre. C’est le cas des anneaux péniens, aussi connus sous le nom de « cockrings ». Placés à la base de la verge ou des testicules, ces sex-toys sont supposés prolonger l’érection. Mais utilisés trop longtemps, ils peuvent provoquer un étranglement et engendrer des lésions des parties intimes, un œdème voire une amputation partielle ! Pour faire durer le plaisir sans prendre de risques, préférez donc un anneau pénien en caoutchouc ou en plastique qui pourra être facilement sectionné en cas d’urgence et ne l’utilisez pas plus de 30 minutes de suite.

5 - La déchirure vaginale

Les femmes ne sont pas à l’abri des accidents sexuels. En effet, lorsqu’elles sont un peu contractées ou souffrent de sécheresse vaginale, elles peuvent souffrir de petites lésions de la muqueuse qui, si elles ne provoquent pas forcément de douleurs pendant le rapport sexuel, sont sensibles par la suite. Pour éviter ces désagréments, faites la part belle aux préliminaires et utilisez du lubrifiant. Vous voilà prévenus : la passion sous la couette est certes essentielle mais attention tout de même à ne pas être victime d’un des 5 accidents sexuels les plus courants !

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.