Au secours ! Je suis accro au chocolat !

La rédaction - publié le 18/09/2019 à 14:30

Si vous faites partie de ces personnes qui ne résistent pas au chocolat, rassurez-vous, vous êtes tout à fait normal(e). Environ 9 personnes sur 10 aiment le chocolat. Mais pourquoi sommes-nous si accro et comment faire pour limiter ce péché mignon ?

Pourquoi aimons-nous le chocolat ?

L’addiction au chocolat est liée aux composants même de cette friandise. Le chocolat contient de la graisse et du sucre, deux substances fondamentales dont notre corps a besoin pour puiser de l’énergie. C’est pour cette raison que nous ressentons souvent l’envie de manger du chocolat quand nous sommes fatigués. C’est aussi la raison pour laquelle la plupart des produits pris au petit-déjeuner contiennent du chocolat. Cette combinaison sucre-gras favorise également la sécrétion d’endorphines qui ont des propriétés antidouleur et apaisantes.Par ailleurs, le composant principal du chocolat est le cacao. Ce produit contient une forte teneur en magnésium. Celui-ci agit sur notre bien-être moral et réduit considérablement le stress. En plus de régaler nos estomacs, le chocolat donne le sourire !L’addiction au chocolat peut aussi renvoyer à l’enfance. Cet aliment de plaisir est souvent associé à l’idée de récompense. C’est un classique des goûters et autres anniversaires d’enfants. Il est ainsi logique que l’on s’accorde quelques carrés de chocolat pour se féliciter d’une journée productive ou pour se donner du courage quand nous avons à accomplir une lourde tâche.

Comment manger moins de chocolat ?

Le chocolat n’agit pas uniquement sur notre humeur, il est aussi bon pour nos artères et renforce notre mémoire. Grâce à la vitamine D qu’il contient, le chocolat aide le calcium à se fixer sur nos os. Vous l’aurez compris, priver entièrement l’organisme du chocolat n’est pas une bonne idée ! Cependant du point de vue de la ligne, certains gourmands se demandent régulièrement comment manger moins de chocolat ? Le premier réflexe est de ne pas en acheter soi-même. Ne gardez pas la tablette à portée de main, même si c’est tentant, sa place est dans l’armoire de la cuisine ! Il est généralement recommandé de s’en tenir à deux carrés par jour. Au lieu de grignoter des barres de chocolat lors d’une petite fringale, pensez aux aliments coupe-faim, qui sont plus sains, comme les fruits. Une pomme constitue un excellent goûter, par exemple.Autre astuce, pensez à votre ligne. Savez-vous que la plupart du temps le chocolat ne contient pas uniquement du cacao, mais aussi de la graisse et du sucre ? Chaque fois que vous êtes sur le point de craquer sur un chocolat blanc ou du chocolat au lait, pensez aux kilos en trop et aux efforts que vous devrez fournir pour les éliminer par la suite. Cela vous aidera sûrement à ne pas succomber à la tentation.Parfois et plus sérieusement, l’addiction au chocolat est le signe révélateur d’un mal-être. Certaines personnes peuvent utiliser le chocolat comme un substitut émotionnel, ce qui crée une dépendance alimentaire. Dans ces cas-là, il est conseillé de demander de l’aide auprès d’un spécialiste pour déceler la cause du mal-être et traiter le problème à la source. Une fois le problème résolu, le chocolat devrait redevenir un simple aliment de plaisir, ni plus... ni moins !

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.