Comment reconnaître un mythomane ?

La rédaction - publié le 18/09/2019 à 14:30

Une amie à qui il n'arrive que des histoires abracadabrantesques, un collègue dont les week-ends semblent tous plus fous les uns que les autres... Menteurs ou mythomanes?? Parce qu'il n'est jamais facile de déceler la mythomanie, voici nos conseils pour savoir comment reconnaitre un mythomane et adopter le bon comportement face à lui.

La différence entre un mythomane et un menteur

Vous avez forcément déjà rencontré un menteur, une personne qui se sort occasionnellement de situations délicates grâce à une pirouette imaginée de toutes pièces. Si ces expériences sont désagréables, elles n’ont rien à voir avec les dégâts que peut causer la mythomanie qui est une vraie pathologie.En effet, un mythomane ne peut s’empêcher de mentir. C’est grâce à cela qu’il se construit une vie qu’il estime à sa mesure, loin de ses problèmes de confiance en soi, qu’il réussit à glaner l’attention et le prestige dont il manquerait cruellement s’il se contentait de raconter son quotidien tel qu’il est réellement. Le mythomane est un narcissique : ses mensonges ne sont pas inventés pour nuire à autrui, mais pour magnifier le personnage qu’il veut être, pour briller auprès des autres et impressionner.Cependant, à force d’accumuler les mensonges, le mythomane finit forcément par blesser son entourage, ne serait-ce que par la déception créée au sein de ses proches lorsqu’ils découvrent qu’il les a trompés, et ce parfois pendant de nombreuses années.

Comment démasquer un mythomane ?

Impossible de trouver des signes physiques qui pourraient trahir les mensonges d’un mythomane. Ce dernier a en effet passé sa vie à mentir et à tromper son entourage, il sait donc parfaitement contrôler sa gestuelle et sa parole. Il vous faudra donc être patient et «?enquêter?» pour mettre un mythomane face à ses mensonges.Lorsque vous pensez être face à un mythomane, parlez de vos doutes aux amis que vous avez en commun avec lui. Vous pourrez ainsi tous ensemble croiser les différents récits qu’il a faits à chacun. Si vous notez que certains détails changent ou que les histoires racontées ne sont pas du tout les mêmes, alors vos soupçons sont peut-être fondés. Malheureusement, il est très difficile de confronter un mythomane à ses mensonges.Bon à savoir :Contrairement à ce que l’on dit souvent, le mythomane ne croit pas forcément à ses mensonges. Ces derniers sont pour lui un mécanisme de survie : sans le mensonge, son personnage (admiré et apprécié des autres) n’existe plus, et du coup il n’existe plus lui non plus. C’est pourquoi, même démasqué, il préfèrera inventer d’autres histoires plutôt que de se confronter à la réalité.

Quel comportement adopter face à un mythomane ?

Il ne faut pas oublier que la mythomanie est une maladie. Vous aurez beau prouver au mythomane que vous l’avez démasqué en apportant toutes les preuves nécessaires pour le confronter à ses fabulations, il mentira de plus belle pour préserver sa vie fantasmée. Par ailleurs, prenez garde si vous décidez de le mettre face à ses inconsistances et incohérences.En effet, dans les cas les plus graves, il est capable du pire pour ne pas perdre la face. C’est le cas de Jean-Claude Romand, un des mythomanes les plus connus du grand public. Après avoir fait croire à sa famille qu’il était médecin 18 ans durant, il a assassiné sa femme, ses enfants et ses parents avant de tenter de mettre fin à ses jours lorsqu’il a senti l’étau se resserrer autour de lui et de ses mensonges.Vous pouvez bien entendu conseiller à un mythomane de consulter un professionnel, mais surtout ne perdez jamais de vue votre sécurité et votre bien-être. Si vous sentez qu’il n’est pas réceptif à vos paroles, et que cette situation devient trop pesante pour vous, il vous faudra malheureusement laisser le mythomane à ses mensonges pour vous recentrer sur votre propre bonheur.N’oubliez jamais que le mythomane peut représenter une menace pour vous, alors, en cas de doute, ne vous obstinez pas à tenter de l’aider et pensez à vous?!

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.