Êtes-vous « geek » ?

Florian Billaud - publié le 18/02/2020 à 09:15

Si autrefois le mot « geek » était péjoratif, il semblerait qu’aujourd’hui le terme se démocratise et désigne de plus en plus de monde. Comment savoir si l’on est « geek » ? On fait le point.

D’où vient le mot « geek » ?

Le terme « geek » trouve son origine dans allemand ancien. Le mot « geck » désignait autrefois un fou en marge du monde. Celui-ci fut ensuite repris au xixe siècle aux États-Unis. Le geek était un monstre de foire dont l’activité principale consistait à avaler tout ce qu’on lui donnait à manger. Le seul objectif était d’amuser un public friand de ce genre de pratiques. Dans les années 1950 et 1960, la définition du mot « geek » se modifia pour désigner finalement des personnes que l’on n’arrivait pas à comprendre. L’avènement des jeux vidéo puis d’Internet dans les années 1990 et 2000 donna encore un nouvel élan au mot « geek » ; celui-ci traduisait finalement une attirance accrue pour les nouvelles technologies et le monde virtuel. Le point commun des « geeks » était un sentiment de rejet, une impression de ne pas réussir à s’intégrer socialement, sauf dans le monde virtuel.Désormais, le terme a de nouveau évolué et bon nombre de personnes se considèrent comme « geeks » alors qu’elles sont plutôt « technophiles ».

Qu’est-ce qu’un « geek » au xxie siècle ?

Il suffit de faire quelques recherches sur Google et sur les différents forums de discussion pour remarquer que le mot « geek » est encore difficile à définir. On parle souvent de « geek » pour désigner une personne qui a des connaissances poussées dans un domaine et plus précisément dans une technologie. Pour la plupart des gens, un « geek » est un adolescent ou un vieux garçon fan de jeux vidéo qui passe sa vie sur son ordinateur. Physiquement, on l’imagine facilement avec des lunettes et des boutons sur le visage... mais le « geek » a évolué, désormais l’image péjorative laisse doucement place à une « culture geek ». Le seul fait de parler de « culture » signifie que le mot « geek » perd peu à peu son image négative.Bon à savoir : il existe des femmes geeks mais celles-ci sont souvent mal perçues. Les hommes sont majoritaires dans le domaine de l’informatique et sont globalement plus sensibles aux nouvelles technologies. Pour se faire accepter dans ce milieu spécifique, les femmes geeks doivent davantage faire leurs preuves.

Mais alors... êtes-vous geek ?

Il est très difficile aujourd’hui de définir avec exactitude le terme « geek ». Si l’on se fie au Larousse, on trouve la définition suivante : « Fan d’informatique, de science-fiction, de jeux vidéo, etc., toujours à l’affût des nouveautés et des améliorations à apporter aux technologies numériques. » Difficile donc de faire la différence entre un « geek », un passionné et un curieux. L’utilisation massive des Smartphones, tablettes et ordinateurs dans la vie privée comme dans la vie professionnelle aurait tendance à donner l’impression que nous sommes tous geeks.Le nouveau terme « nerd » est peut-être en passe de prendre le relais sur l’idée que l’on se faisait du geek jusqu’à présent. Désormais, le « geek » est considéré comme simple passionné tandis que le « nerd » vit dans une sorte de monde parallèle, sa vie sociale étant quasiment réduite à néant. Et vous, êtes-vous plutôt « geek » ou « nerd » ?

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.