Environnement : le textile bio pour s'habiller responsable

La rédaction - publié le 18/09/2019 à 14:30

Plus qu’un phénomène de mode, les produits bio séduisent de plus en plus de consommateurs. S’habiller bio n’est plus seulement réservé aux défenseurs de l’environnement, mais également à ceux qui sont convaincus par le commerce équitable et qui se soucient de leur santé.

Qu'est-ce que le textile bio ?

Un textile bio est un textile fabriqué à partir de fibres naturelles qui sont cultivées selon les normes de l’agriculture biologique. Cela signifie que l’utilisation d’engrais chimique ou de pesticides est interdite sur les champs de coton bio. L’agriculteur privilégie les engrais organiques comme le compost et le fumier ainsi que les pesticides naturels tels que le piège à phéromones, des décoctions de feuilles de Neem ou l’urine de vache. Par ailleurs, il ne se sert pas d’hormones chimiques ou de graines d’Organisme génétiquement modifié (OGM) et se soucie de la protection de l’environnement en respectant les sols ou les animaux sur lesquels les matières premières sont issues.Il faut souligner que de plus en plus, cette filière bio cherche à valoriser le travail du producteur. Les critères sociaux sont également pris en compte, depuis les profits du cultivateur jusqu’aux conditions de travail des « petites mains » dans les usines de tissage, afin que les employeurs se conforment aux normes conventionnelles édictées par l’Organisation internationale du travail (OIT).

Quels sont les avantages du textile bio ?

Le coton bio est le premier textile à adopter la fameuse appellation. Il est cultivé selon les normes draconiennes de l’agriculture biologique. Dans ce cadre, la culture en alternance doit être pratiquée pour que les sols restent fertiles. Par ailleurs, l’irrigation intensive est proscrite et la récolte se fait obligatoirement à la main. Le cycle de fabrication doit également suivre certains critères comme l’interdiction de la teinture chimique, de gaines en fils synthétiques et le blanchissement au chlore.Toutes ces conditions permettent au textile bio d’être hypoallergénique et dépourvu de produits toxiques ou chimiques qui pourraient agresser votre peau. Vous pouvez de ce fait enfiler un vêtement bio sans craindre pour votre santé d’autant plus que le tissu est plus agréable à porter, car doux et plus souple. L’autre avantage de ce type de textile est qu’il protège mieux l’environnement des pays où le coton bio est cultivé. En effet, l’écosystème et la biodiversité sur place sont préservés grâce à une utilisation optimale de l’irrigation. L’agriculture bio permet également de prévenir la pollution des sols, de l’air, des nappes phréatiques et de l’eau à travers l’emploi de pesticides naturels et d’engrais organiques. De ce fait, la santé des agriculteurs et de la population environnante est protégée.

Les inconvénients du textile bio

S’habiller bio ne présente pas que des avantages. Même si le prix d’un textile bio est généralement plus élevé par rapport à celui d’un vêtement issu de l’agriculture intensive. Cette différence de prix provient essentiellement des coûts d’exploitation, car la plupart du temps, les plantations sont de petite taille, contrairement à la culture intensive. Il n’est donc pas possible de pratiquer une économie d’échelle. Par ailleurs, l’introduction du commerce équitable implique une meilleure rémunération de l’agriculteur ainsi que de l’ouvrier qui tisse le coton bio pour le transformer en vêtement.Lorsque vous achetez un textile bio, pensez à vérifier la présence de label qui certifie qu’il s’agit bien d’un tissu bio. Ces labels sont notamment « Global Organic Textile Standard » (GOTS), Oeko Tex, Ecocert, Naturtextil (iVN) et bioRe.

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.