Le café peut-il être dangereux pour la santé ?

Marie Caillet - publié le 22/01/2021 à 14:30

Pour beaucoup d'entre nous, le café est une boisson énergisante très utile pour affûter ses capacités de concentration. Cependant, tout n'est pas tout rose dans votre espresso. Le café représente certains dangers à bien connaître pour en profiter sans excès.

Le café peut augmenter le taux de cholestérol

Un café noir = 0 calories ? Pas si sûr. Le café est riche en cafestol et en kahweol, deux lipides qui augmentent la présence de graisse dans l’organisme. Une étude publiée dans une revue médicale britannique a révélé que la forte consommation de café non filtré, c’est-à-dire de café préparé à l’ancienne, en versant directement l’eau chaude sur les grains moulus, augmente le taux de ces lipides dans l’organisme, ce qui fait monter le taux de cholestérol dans l’organisme.

Par mesure de précaution, il convient donc d’utiliser des filtres à café ou des dosettes pour la préparation du café. Si vous utilisez une cafetière manuelle à pression, réduisez votre consommation à trois tasses par jour maximum.

Le café, mauvais pour le cœur

Une étude canadienne publiée en mars 2006 a révélé que le fait de boire 4 tasses de café par jour multiplie les risques d’avoir un infarctus. Les chercheurs avancent aussi que le risque varie en fonction des individus. En effet, quand le café arrive dans l’organisme, une enzyme nommée cytochrome P450 1A2 le transforme. Cette enzyme existe sous deux formes différentes qui permettent une métabolisation rapide ou lente du café.

Chez les personnes qui métabolisent le café lentement, le risque d’infarctus est 1,64 fois plus présent si elles consomment 4 tasses de café en une journée. Au contraire, aucune augmentation des risques n’est constatée chez les personnes qui éliminent le café rapidement.

Le café augmente la tension artérielle

Parce qu’il contient de la caféine, il est tout à fait normal que le café stimule davantage le cœur et puisse faire monter la tension artérielle. Toutefois, les cardiologues affirment que cette augmentation de la tension ne devient gênante que si l’individu consomme beaucoup de café, de l’ordre de 5 tasses et plus par jour.

Par mesure de précaution, il faut limiter sa consommation quotidienne de café à 3 tasses par jour. Si vous êtes déjà à risque, réduisez votre consommation à une tasse ou trouvez des alternatives au café

Le café peut aussi être addictif

Selon une étude menée par l’université John Hopkins, le manque de caféine aurait une incidence sur les performances cognitives et l’humeur. La sensation de manque altère l’humeur et le comportement et rend l’individu irritable voire irrationnel. Il crée ainsi un cercle vicieux puisque pour revenir à son état normal, la personne augmente sa consommation de café et retrouve ainsi brièvement un état d’éveil. Quand l’effet du café s’estompe, il ressent d’importants maux de tête. Certains consommateurs peuvent même ressentir de l’anxiété et se sentir déprimés jusqu’à ce qu’ils puissent boire à nouveau du café.

Tout n'est pas mauvais dans le café : il aide à améliorer la mémoire et la concentration et est également énergisant et diurétique. Pour en filtrer tous les bienfaits, mieux vaut donc limiter sa consommation quotidienne. L'occasion de tester des alternatives énergisantes comme la chicorée, le rooibos ou un bon vieux déca !

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.