6 effets de l'arrêt du sucre sur votre santé

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Considéré à raison comme l'un des plus grands poisons du XXIe siècle, le sucre blanc, ou saccharose, est un aliment raffiné omniprésent dans notre alimentation. On le retrouve même là où on ne l'attend pas, notamment dans les plats préparés. Vous êtes-vous déjà demandé ce qu'il se passerait dans votre corps si vous arrêtiez d'en consommer ? Nous, nous nous sommes interrogés. Et le résultat est sans appel !

1 - Un poids qui fléchit

Avec 400 kcal aux 100 g, le sucre blanc est très riche. Pour autant, il n’a aucune valeur nutritive puisque son raffinage le soustrait de toute substance essentielle à l’organisme (fibres, vitamines, sels minéraux...). Conséquence ? Nous ne sommes pas rassasiés et mangeons donc plus que de raison.À noter : quelles alternatives au saccharose ?La désaccoutumance au sucre est plus ou moins difficile selon les individus. En tout état de cause, sachez qu’outre les édulcorants artificiels, qui sont tout sauf sains, vous pouvez vous reposer sur de multiples substances naturelles : sirop d’agave, d’érable, de riz ou encore de yacon, stevia, sucre de bouleau, miel, sucre de coco, rapadura, demerara, kitul...

2 - Une fonction hépatique optimisée

Le sucre, en particulier le fructose, ne peut être métabolisé par le foie sans présence de glucose. Or, lorsque l’apport en fructose est trop important, des accumulations de gras se forment au niveau des cellules hépatiques. Cette maladie, appelée stéatose hépatique non alcoolique, est aussi connue sous le nom de « foie gras ». Elle peut évoluer vers une cirrhose, voire un cancer hépatique. En diminuant votre consommation de sucre, vous limiterez les risques !

3 - Des troubles de l'humeur diminués

En présence d’un excédent de sucre, le BDNF, une protéine impliquée dans la survie et la production des neurones, n’assure plus ses fonctions. Et cela peut fortement jouer sur l’humeur, en particulier chez les sujets ayant une prédisposition à la dépression puisque leur taux de BDNF se trouve déjà amoindri.

4 - Un plus grand dynamisme

Le sucre blanc a un index glycémique très élevé, si bien qu’il est libéré très rapidement dans le sang. Le taux de glycémie grimpe donc en flèche, mais redescend tout aussi brutalement sous l’effet de l’insuline. Résultat, nous manquons d’énergie et avons des fringales. Pour réguler votre taux de glycémie, mieux vaut miser sur des collations riches en protéines.

5 - Une peau plus belle

Pour couronner le tout, le sucre a une fâcheuse tendance à s’agripper au collagène, une molécule assurant à la peau sa fermeté et son élasticité. Ce faisant, il le détériore. Parallèlement, la surproduction d’insuline causée par le sucre induit une production d’enzymes, destructeurs tant pour le collagène que pour l’élastine. Pour faire simple, le sucre fait vieillir la peau prématurément, et il peut aussi aggraver les problèmes cutanés comme l’acné ou la rosacée.

6 - Un sommeil de meilleure qualité

Le sucre retarde la libération de mélatonine, encore appelée hormone du sommeil. Pour mieux dormir, mieux vaut donc faire l’impasse sur le sucre... au moins le soir !Conseil : mangez plutôt des fibresContrairement au sucre, les fibres ralentissent la digestion et ne provoquent pas de pics d’insuline. Contenues dans les fruits, les légumes ou les céréales complètes, ce sont les alliées de votre sommeil !Jamais notre alimentation n’a été aussi riche en sucre qu’aujourd’hui. Mais si ses effets sur la santé sont délétères, souvenez-vous que ce n’est pas une fatalité. Il est toujours temps de rétablir la situation avec des habitudes alimentaires plus saines !

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.