Le top des pires collègues en période de vacances

La rédaction - publié le 18/09/2019 à 14:30

En période vacances, c’est le chassé-croisé sur les autoroutes mais aussi dans les bureaux et les open-space. Entre les collègues qui partent en vacances, ceux qui rentrent et ceux qui restent, les effectifs sont souvent réduits et la cohabitation est parfois plus difficile. Voici le top des pires collègues en période de vacances... à éviter le plus possible !

Celui qui vous raconte ses vacances de A à Z

Le collègue qui revient de vacances a souvent envie de les prolonger et de partager ses souvenirs avec vous.Il vous raconte son périple depuis le départ de chez lui jusqu’à la dernière minute au bord de la plage. Et le pire, c’est qu’il est persuadé que cela nous intéresse et qu’on a envie d’en savoir plus.Ce genre de collègue a aussi la fâcheuse habitude nous montrer ses photos de vacances. Entre l’épouse en train de manger une glace ou les enfants en train de construire un château de sable, vous êtes proche de mourir d’ennui et pas facile de s’échapper lorsque tous les autres sont encore en vacances !

Celui qui vous passe au crible

Lorsque vous rentrez au bureau après vos vacances, il y a toujours un collègue prêt à faire quelques commentaires sur votre physique ou sur votre façon de vous remettre au travail. Entre le bronzage, les kilos pris pendant les vacances ou la nouvelle coupe de cheveux, les remarques vont bon train ! Quant au dossier laissé derrière vous à votre départ, il n’hésite pas à vous faire part de ce qui s’est passé pendant votre absence. N’y aurait-il pas un peu de jalousie derrière tout ça ?

Celui qui se vante

On a toujours un collègue qui a passé des vacances extraordinaires sur la plus belle plage du monde en excellente compagnie. Il aime nous raconter les choses sensationnelles qu’il a faites et combien ses vacances lui ont coûté. C’est le vantard typique qui cherche à attirer l’attention et à vous rendre jaloux. Certains ont même tendance à tirer vers la mythomanie et à s’inventer des souvenirs inoubliables, histoire d’épater la galerie.

Celui qui se plaint tout le temps

Certains collègues sont des râleurs nés et peu importe s’ils sont en vacances ou non. Ils trouvent quelque chose à redire et se plaignent du moindre petit détail. Météo mitigée, chambre d’hôtel trop petite, nourriture pas assez variée, tarifs trop élevés, trop de monde, tout est prétexte pour voir le verre à moitié vide. Maintenant, ils sont de retour au travail et ils ont décidé de partager leur mauvaise humeur avec vous. De quoi vous donner envie de (re)partir en vacances !

Celui qui vous donne des conseils

Quelle que soit la destination que vous avez choisie pour vos vacances, vous aurez toujours un collègue qui y sera allé avant vous et qui aura envie de vous faire part de son expérience. Il vous dira ce qu’il pense des locaux, des prix pratiqués dans les restaurants, des coutumes et vous mettra en garde contre les arnaques. Si certaines informations peuvent s’avérer très utiles, vous n’avez pas forcément envie de tout savoir avant de partir ! Rien ne vaut de vivre ses propres expériences pour se faire sa propre opinion. Avis aux collègues qui ont fait le tour du monde : abstenez-vous de donner des conseils sauf si on vous sollicite !

Celui qui n'est pas parti

Vous voilà de retour de vacances, ultra détendu avec l’envie de les prolonger encore quelques jours. Mais vous allez devoir vous confronter au collègue qui n’est pas parti de l’été et qui n’a pas déconnecté.Stressé, aigri, il n’est pas du tout en phase avec vous. Il vous tombe dessus dès votre retour pour vous raconter les problèmes du dernier dossier en cours, vous demande d’être opérationnel dès la première minute et vous transmet son stress tout en vous faisant culpabiliser d’être parti alors que lui n’a pas eu l’occasion de se reposer.Si vous ne pouvez pas éviter ce fameux collègue, glissez des bouchons dans vos oreilles et faites un signe de la tête de temps en temps pour lui donner l’impression que vous l’écoutez.

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.