Les 6 mauvaises habitudes qui abîment vos pieds

Marie Caillet - publié le 22/01/2021 à 14:30

Choisir ses chaussures avec les yeux n’est pas la bonne solution. Accessoires de mode par excellence, elles doivent être confortables en plus d’être belles. Voici 5 mauvais réflexes à éviter ou limiter pour des pieds en bonne santé.

De hauts talons à hauts risques

Vous avez mal au dos ? Cela peut provenir de vos pieds et de la hauteur de vos talons. Ces derniers peuvent entraîner une exagération de la cambrure. C’est celle-ci qui est à l’origine de douleurs dorsales musculaires et articulaires. L’inverse est également vrai : les problèmes de dos peuvent se répercuter sur les pieds.

Les hauts talons de plus de 6 cm ne correspondent pas aux besoins naturels du pied. Le corps tout entier en subit d’ailleurs les désagréments comme une tension excessive et permanente des muscles postérieurs due au déplacement du centre de gravité. 

Idéalement, le talon d’une chaussure mesure 2 cm de large et entre 3 et 4 cm de haut. Il ne devrait pas être supérieur à 6 cm. C’est l’idéal que préconisent les chirurgiens orthopédistes confrontés quotidiennement à des patientes qui souffrent à cause de leurs chaussures.

Un tendon d’Achille en mauvaise posture

Le dos n'est pas la seule victime du port prolongé de hauts talons. Le tendon d’Achille est très exposé au risque de rétractation ou de tendinite. Le problème augmente proportionnellement à la taille des talons. 

Porter des chaussures trop hautes occasionne aussi un raccourcissement du mollet. De ce fait, il existe un risque aggravé d’excroissance osseuse au niveau du talon que l’on appelle l’épine calcanéenne. L’inflammation qui en résulte est à l’origine de douleurs fulgurantes. 

Hallux valgus ou oignon, orteils en griffe, syndrome de Morton sont d’autres problèmes de pieds qui peuvent être provoqués par le port de talons hauts. En effet, une posture cambrée occasionne un frottement cutané sur la partie interne du soulier et une surcharge sur l’avant du pied.

Chaussures trop plates : la fausse bonne solution

À long terme, les tongs et autres chaussants ultraplats comme les ballerines ont des répercussions néfastes sur la santé des pieds. Le tendon d’Achille est certes mis à rude épreuve, car les muscles postérieurs sont en tension extrême, mais le talon subit tous les chocs dus à la marche. Quant aux orteils, toujours crispés dans les tongs, ils risquent la griffe d’orteil et les cors au pied sont légion.

Pieds qui macèrent : attention !

La transpiration entraîne une macération des pieds, d’autant plus lorsque l’on porte des chaussures fermées sans chaussettes. Odeurs nauséabondes, mycoses en tout genre, ampoules sont autant de risques pour les pieds nus enfermés dans des chaussures pendant des heures, qu’il s’agisse de baskets ou des modèles de ville.

Ce type de menace est à craindre aussi en l’absence d’une hygiène irréprochable des pieds. Pensez donc à aérer vos pieds le soir venu et à leur procurer bains et soins pour éliminer les peaux mortes.

Chaussures pointues : stop au désastre !

Succomber à des modèles à bout pointu expose les pieds à des ravages. Les pieds sont comprimés, ils le sont encore plus si la chaussure possède un talon haut, et les risques sont aussi plus importants pour les orteils. Pour les hommes comme pour les femmes, la chaussure à bout pointu est à l’origine de relâchement des ligaments, de cors et durillons, de papillomes, d’ongles incarnés voire de décollement des ongles. 

Vous l’aurez compris, pour avoir des pieds en bonne santé, mieux vaut bien choisir ses chaussures. Les chaussures hautes ou pointues ne sont pas à proscrire des placards, mais à porter occasionnellement. Et quel que soit le modèle, il doit être confortable dès l'essayage !

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.