Ménopause : les aliments qu'il faut éviter

La rédaction - publié le 17/09/2019 à 14:30

La ménopause s'accompagne généralement de certains troubles qui bien qu'inoffensifs, peuvent parfois devenir handicapants au quotidien. En soignant votre alimentation, vous contribuez à atténuer ces troubles liés à la ménopause. Voici une liste non exhaustive des aliments qu'il convient d'éviter passé le stade de la ménopause.

Éviter les sucreries et les fruits secs pour bien vivre sa ménopause

Les ballonnements d’estomac sont fréquents chez les femmes ménopausées. Pour éviter d’en souffrir, il importe de limiter, voire arrêter la consommation de sucreries et de fruits secs puisque ces produits ont tendance à fermenter dans votre tube digestif, créant ainsi les ballonnements. Si toutefois, vous ne pouvez pas vous passer de la confiture le matin, il est préférable de la troquer contre une compote qui est plus légère. Si vous êtes un inconditionnel des desserts sucrés, vous pouvez utiliser des fruits frais de saison pour sucrer vos plats.

Les aliments trop salés sont à bannir de votre table

À la ménopause, l’organisme de la femme subit une transition hormonale, ce qui favorise la déminéralisation osseuse. Il importe de ce fait d’adapter son alimentation à ce nouvel état, quitte à renoncer à certains plaisirs. Afin de limiter les risques d’apparition d’une ostéoporose, il est conseillé d’augmenter sa consommation en protéine, et en calcium, mais aussi en vitamine D. Par contre, il convient de limiter sa consommation en aliments très salés qui empêchent le minéral de se fixer convenablement aux os. Les premiers produits à proscrire sont ainsi les charcuteries et les fromages fondus, mais d’autres aliments comme les soupes en sachets, les conserves ou encore les viandes transformées sont à éviter.

Faites attention à tout ce qui est gras

Le dérèglement hormonal engendré par la ménopause facilite l’accumulation de graisse dans l’organisme, et donc la prise de poids. Pour éviter les kilos en trop qui, soit dit en passant, deviennent de plus en plus difficiles à éliminer avec l’âge, il importe de surveiller sa consommation en graisses. Il faut toutefois noter que ce ne sont pas tous les types de gras qui sont à bannir de votre alimentation. La consommation d’aliments riches en oméga 3 tels que les poissons, est ainsi encouragée tandis que manger des viennoiseries, des pâtisseries et des fritures n’est pas très recommandé puisque la graisse contenue dans ces produits pourrait boucher les artères.

Le vin peut amplifier les symptômes de la ménopause

Consommer du vin n’est pas très recommandé chez la femme ménopausée puisque cela aurait tendance à amplifier les bouffées de chaleur ressenties dans la journée ou durant la nuit. De même, si vous sentez déjà de la fatigue suite à votre ménopause, boire un verre de vin juste pour vous détendre le soir ne produira pas l’effet escompté. Au contraire, vous vous sentirez encore plus fatiguée le lendemain matin car votre sommeil ne sera pas réparateur.

Le café et le thé, des armes à double tranchant

Lors de la ménopause, la femme est parfois en proie à des problèmes de concentration ou de mémoire. Boire du café et du thé permet de lutter contre ce phénomène qui prend toute son importance durant la phase de périménopause. D’un autre côté, la caféine et la théine ont tendance à augmenter rapidement la température de l’organisme, ce qui n’est pas particulièrement favorable au bien-être de la femme ménopausée qui, la plupart du temps, souffre déjà de bouffées de chaleur.

Le lait et ses apports nutritionnels, pas pour toutes

Le lait est riche en calcium. Sa consommation est ainsi recommandée pour empêcher la déminéralisation des os de la femme ménopausée et éviter l’apparition d’une ostéoporose. Il faut cependant faire attention au risque d’intolérance au lactose. En effet, plus on avance en âge, plus la lactase, l’enzyme nécessaire à la digestion du lait, peut manquer dans l’organisme, engendrant ainsi des crampes abdominales, des ballonnements, et même des diarrhées chez la femme ménopausée.La ménopause s’accompagne généralement de certains troubles qui bien qu’inoffensifs, peuvent parfois devenir handicapants au quotidien. En soignant votre alimentation, vous contribuez à atténuer ces troubles liés à la ménopause. Voici une liste non exhaustive des aliments qu’il convient d’éviter passé le stade de la ménopause.

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.