Mon fils est gay, comment bien réagir ?

La rédaction - publié le 05/02/2020 à 17:00

Même si aujourd’hui la société favorise l’intégration sociale des homosexuels, et même si « a priori » vous n’êtes pas contre, apprendre que votre fils est gay entraîne son flot de questions et de doutes sur le sujet. Il se peut aussi que les parents, ou l’un des deux, accepte mal le coming-out de leur fils, provoquant ainsi un raz-de-marée émotionnel qui n’est pas évident à gérer. Dans tous les cas, comment réagir au mieux pour que tout se passe bien ?

Mon fils est gay, je ne m'y attendais pas…

Du côté de la maman, on est sur des montagnes russes et les questions se bousculent :

  • Qu'ai-je raté dans l'éducation de mon fils ?
  • Pourquoi ne m'en a t-il pas parlé avant ?
  • Il va souffrir, il est tellement sensible
  • Comment l'annoncer à la famille ?
  • Alors je ne serai jamais grand-mère ?
     

Du côté du papa, on est plutôt sur un yoyo de questions du style :

  • Mon fils ne peut pas être homo !
  • Il doit avoir une vie dissolue
  • Ca va poser des problèmes au travail
  • Je ne veux pas qu'il soit maniéré
  • Je ne comprends pas son « choix »

Parmi toutes ces réflexions, on navigue donc entre la culpabilité et la peur, entre l'‘incompréhension et les préjugés, et souvent la crainte du regard des autres ...

Il vient de vous avouer quelque chose qui n'est pas facile, et d'ailleurs tout dépend des circonstances : il est plus aisé de dire « j'ai rencontré quelqu'un et c'est un homme » que « je suis gay ». Il se dévoile et en même temps il vous annonce une nouvelle qu'il couve depuis quelques temps, avec le stress que cela engendre. Et n'oubliez pas : ce n'est pas un « choix », c'est comme ça.

Comment réagir à son coming-out ?

Accueillez la nouvelle du mieux que vous pouvez, même si c'est pour vous épancher ensuite à l'abri des regards. Vous avez le droit d'accuser le coup, mais l'idéal, c'est d'échanger avec votre fils le plus vite possible, de ne pas le laisser sans réponse ou sans ouverture au dialogue. Vous pouvez simplement lui dire : « Merci de nous mettre au courant. Nous avons besoin d'un peu de recul, mais nous t'aimons quoi qu'il en soit. Le plus important c'est que tu sois heureux. »


Pour être sûrs que votre relation se passe bien par la suite :

  • Proposez le dialogue sans trop insister s'il n'en a pas envie,
  • Intéressez-vous à son compagnon comme à un beau-fils « classique »,
  • S'il n'a personne, ne lui mettez pas la pression, assurez-vous juste qu'il vive bien la situation,
  • Jamais au grand jamais ne le faites culpabiliser sur le fait qu'il ne vous donnera pas de descendance,
  • Soyez patients, vous devez trouver de nouveaux repères ensemble,
  • Au besoin, prenez les conseils d'un psy,
  • Ne culpabilisez pas devant lui,
  • Evitez d'évoquer les clichés que vous inspirent les homosexuels et les bonnes vieillies « blagues à tonton ».

Mon fils est homo, je m'en doutais !

Ce petit paragraphe pour les parents qui, depuis des années soupçonnent leur fils de ne pas être très branché jupons… Vous pouvez également appliquer ces quelques conseils.
Simplement, ne versez pas dans l'excès de « fausse tolérance ». Ce qui veut dire qu'il faut laisser de la pudeur entre vous comme avec n'importe quel couple hétérosexuel.
Donc il vaut mieux éviter les questions trop indiscrètes, ou la revendication un peu trop « criarde » de l'homosexualité de votre fils. Inutile de monter sur un chariot de la Gaypride pour lui prouver votre ouverture d'esprit. Vous êtes ses parents, il a besoin de vous en tant que parents.
L'avantage pour votre fils, c'est que vous allez pouvoir faciliter son coming-out, et que vous êtes certainement déjà au fait de certaines choses.
La nouvelle sera comme une confirmation de vos doutes, mais il n'en reste pas moins que leur concrétisation lèvera le même genre de questions.

Comment réagir vis-à-vis de la famille ?

Il n'y a pas trente-six solutions : annoncez simplement la nouvelle. Le mieux est peut-être d'attendre qu'il rencontre quelqu'un.
D'ailleurs, parlez-en avec lui avant pour avoir son avis. Il a peut-être envie de l'annoncer lui-même, ou de présenter son copain.
Si mauvaise réaction il y a, laissez couler et mettez un peu de distance si besoin. Le temps améliorera certainement les choses, le temps pour chaque membre de la famille de se "faire à l'idée".

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.