7 conseils pour éviter une intoxication alimentaire

Marie Caillet - publié le 22/01/2021 à 14:30

L’intoxication alimentaire guette chacun de nous après l’ingestion d’un aliment ou d’une boisson impropres à la consommation, c’est-à-dire contaminés par une bactérie ou une toxine. Cette infection digestive courante se traduit par des nausées, des vomissements et des coliques. Les conséquences d'une intoxication alimentaire sont généralement bénignes, mais peuvent représentent un vrai danger pour les personnes fragiles. Heureusement, quelques gestes simples suffisent à l'éviter.

1. Garder sa cuisine impeccable

Du plan de travail à la table, en passant par la planche à découper ou l’évier, toutes les surfaces sur lesquelles ou près desquelles vous préparez vos repas doivent systématiquement être nettoyées à l’aide d’un produit ménager.

Attention lors du découpage des aliments ! Lorsque vous découpez de la viande crue, évitez à tout prix d’utiliser les mêmes ustensiles (couteau, planche...) pour d’autres aliments comme des légumes ou des produits cuits. Vous auriez de fortes chances de les contaminer.

2. Nettoyer régulièrement son réfrigérateur

Sachez-le, toute saleté qui se dépose dans votre réfrigérateur peut rapidement devenir un nid à bactéries. Si vous renversez un plat ou une bouteille, prenez soin de bien nettoyer. Et surtout, procédez au lavage intégral de votre frigo une fois par mois.

Astuce Radins
Nettoyez au naturel ! Plutôt que d’utiliser des détergents, souvent nocifs, misez sur le vinaigre blanc qui est un très bon désinfectant naturel.

3. Bien ordonner son frigo

Les bactéries peuvent se transmettre d’un aliment à un autre non seulement par contact, mais aussi par voie aérienne. Séparez donc bien le cru du cuit, emballez les restes dans des boîtes hermétiques, et ôtez les suremballages qui peuvent être porteurs d’impuretés, en plus de faire barrière au froid.

4. Consommer rapidement les préparations à base d'œufs crus

Les œufs crus sont vecteurs de salmonelle, c’est pourquoi il est impératif de consommer toute préparation qui en contient dans les 24 à 48 heures. Cela concerne par exemple la mayonnaise maison ou certains desserts comme la mousse au chocolat et le tiramisu.

5. Se laver les mains lorsque l'on cuisine

Le lavage des mains doit être systématique avant et après la manipulation des aliments, surtout en ce qui concerne la viande crue. Pensez aussi à changer très régulièrement vos torchons.

6. Respecter la chaîne du froid

Si les magasins sont tenus de ne pas rompre cette chaîne, il vous appartient de prendre le relais lorsque vous faites vos courses. Pour cela, utilisez des sacs isothermes (garnis de pains de glace en été) et mettez tout ce qui est frais et congelé en dernier dans votre caddie. Après vos emplettes, rentrez directement chez vous et rangez en priorité tout ce qui va au congélateur.

7. Ne pas trop tarder à réfrigérer un plat

Vous ne mettez pas vos plats encore chauds au réfrigérateur ? C’est une très bonne chose. Toutefois, nous vous conseillons vivement de les mettre au frais sitôt refroidis (ou dans les 2 heures qui suivent maximum) car même après cuisson, ils peuvent renfermer des spores bactériennes pouvant produire des toxines à température ambiante.

Chaque année dans l’hexagone, on recense en moyenne 1,75 million de cas d’intoxications alimentaires, dont 18 500 conduisent à une hospitalisation et 295 à un décès. Vous l’aurez compris, l’hygiène et l’attention sont les premiers réflexes à adopter pour se prémunir d’une potentielle intoxication alimentaire. En vous conformant à ces consignes de base, vous éviterez bien des désagréments, à vous et à votre entourage.

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.