Comment donner un coup d’éclat à votre regard ?

Florian Billaud - publié le 18/09/2019 à 14:30

Les années passant, le regard, point central du visage qui retransmet toutes nos émotions, perd inéluctablement de sa fraicheur et de son intensité. Comme de nombreuses personnes, vous avez du mal à accepter l’idée et souhaitez vous offrir une petite cure de jouvence ? Oubliez le bistouri ! Il existe en effet des solutions beaucoup moins invasives et complètement naturelles.

Acide hyaluronique : l’anticernes vedette !

Molécule naturellement présente dans notre organisme, l’acide hyaluronique joue un rôle crucial dans l’hydratation de la peau. Il retient en effet l’eau dans les tissus, ce qui a pour effet de combler les espaces intercellulaires, et donc de donner à la peau un aspect lisse. Seulement, sa production s’amoindrit au fur et à mesure du temps. Le saviez-vous ? Nos réserves en acide hyaluronique commencent à diminuer dès l’âge de...... 18/20 ans ! Et on estime qu’à 50 ans, elles sont réduites de moitié. D’où l’intérêt d’une supplémentation, passé un certain âge. Ce produit existe bien sûr sous forme de gel, de crème ou encore de sérum, mais en injection, le résultat est quasi instantané, et surtout éminent. Concrètement, le médecin l’injecte en profondeur à l’aide d’une canule au niveau des cernes. L’intervention est totalement indolore grâce à la présence de lidocaïne. Évidemment, l’acide hyaluronique se résorbe avec le temps.Toutefois, la durée d’efficacité peut atteindre 2 voire 3 ans, compte tenu du fait que cette zone du visage est peu mobile. Quant au prix, il avoisine les 300 € (la séance). Étant donné qu’il est préférable de ne pas surcorriger les cernes, il n’est pas impossible que vous deviez faire une seconde séance pour parfaire la première. À noter : quelques contre-indications tout de mêmeLes injections d’acide hyaluronique sont déconseillées aux femmes enceintes, allaitantes, ainsi qu’aux personnes souffrant d’une maladie auto-immune.

Le lipofilling, une technique d’injection novatrice

L’avantage majeur de la lipostructure réside dans le fait qu’aucun produit exogène n’est introduit dans l’organisme. Pratiqué en bloc opératoire, l’acte consiste en effet à injecter, toujours au moyen d’une canule, la propre graisse du patient. Cette dernière aura été prélevée par exemple au niveau de la cuisse ou du ventre, puis centrifugée ou filtrée.Comme avec l’acide hyaluronique, les résultats sont assez spectaculaires. Malheureusement, passé 2 ans, l’efficacité de cette technique est incertaine, car les cellules graisseuses, vivantes, peuvent aller en diminuant avec le temps. Et dans ce cas, les cernes sont inévitablement voués à se recreuser. Le cout de départ de l’intervention est de 1 500 €, mais il peut facilement grimper.

L'ultherapy, une énergie supersonique

L’Ultherapy est une technique de remodelage dont le principe repose sur les ultrasons. Le but est de rebooster la production de collagène. En pratique, le médecin évolue par zones, en s’appuyant sur une image échographique pour définir lesquelles sont à traiter. Au final, les sourcils sont rehaussés, le regard s’ouvre, et les ridules des paupières inférieures et supérieures sont atténuées. Il vous en coutera environ 650 € pour soigner les 4 paupières, et vous devrez renouveler l’intervention tous les 12 à 18 mois. En recourant à l’un de ces procédés pour contrer les effets du temps, vous ne risquez pas d’obtenir un regard figé, comme cela peut être le cas avec la chirurgie esthétique. Rien ne vaut le naturel ! Bien sûr, il en existe d’autres, comme l’injection de toxine botulique ou le Plexr, qui repose sur l’ionisation. Le choix n’appartient qu’à vous !

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.