Avez-vous le syndrome de la femme pressée ?

Florian Billaud - publié le 18/09/2019 à 14:30

Les femmes d’aujourd’hui doivent être actives et efficaces sur tous les fronts : famille, travail, maison, rien n’est laissé au hasard et cela peut avoir des conséquences néfastes sur leur santé.

Le profil de la femme pressée

La femme pressée a généralement entre 25 et 55 ans et des enfants de 4 à 16 ans. Son emploi du temps est surchargé et sa to do list ne cesse de s’allonger. Épuisée, elle ne prend pas le temps de se reposer et enchaine les différentes missions qu’elle s’est imposées : s’occuper de ses enfants, être irréprochable au travail et bien sûr, avoir une maison parfaitement entretenue. Bon à savoir : 60 millions de femmes seraient touchées par ce phénomèneD’après le docteur Libby Weaver, quelque 60 millions de femmes sont concernées par le syndrome de la femme pressée. Ceci à l’échelle internationale.

Quels sont les symptômes de la femme pressée ?

La femme pressée tente d’exceller dans tous les domaines et oublie de s’occuper d’elle. Elle court partout, sans cesse, et ne prend jamais le temps de s’asseoir ou de se reposer. Fatiguée et parfois même épuisée sans le savoir, la femme pressée est littéralement « boostée » par l’adrénaline, l’hormone du stress qui lui donne la force d’avancer et de ne dormir que quelques petites heures chaque nuit. Le stress qui découle d’un tel état de veille permanente est dangereux et occasionnellement dévastateur. La femme pressée est souvent en état de pré-dépression. Vous vous interrogez sur votre état ? Si vous souffrez des symptômes suivants, peut-être devriez-vous lever le pied : Sommeil de mauvaise qualité ;Sensation de flottement permanent ;Incapacité à lâcher-prise ;Baisse de libido ;Fringales ;Prise de poids ;Maux de tête.

Femme pressée et charge mentale

On entend de plus en plus parler de la charge mentale ; la femme pressée accumule en permanence de nouvelles choses à faire, à accomplir, et ce, contre son gré. Elle veut manger un yaourt, mais voit qu’il y a des restes à jeter dans le réfrigérateur, elle s’en occupe puis fait la vaisselle et trouve dans l’évier le biberon de la petite dernière, ce qui lui rappelle qu’elle doit aller acheter du lait en poudre. En allant chercher le sac de course dans le cellier, elle repère le tas de linge sale et programme une lessive, etc. Au final, la femme pressée n’arrive jamais à se reposer.

Comment sortir du syndrome de la femme pressée ?

La première chose à faire est d’accepter que tout ne soit pas parfait : on peut laisser la vaisselle trainer quelques heures dans l’évier et il n’est pas impératif de nettoyer le linge dès qu’il est sale. Par ailleurs, la femme pressée doit réussir à déléguer, elle doit inciter son compagnon à faire sa part en lui faisant comprendre qu’elle ne lui demande pas de l’aide, mais bien une participation normale et légitime.Pour s’en sortir, la femme occupée doit impérativement prendre conscience de son état afin de s’octroyer des moments de détente. Voici quelques exemples d’actions à réaliser : Éteindre son Smartphone plusieurs heures d’affilée ;Dire à son compagnon « je ne suis plus là, je te laisse gérer » de temps en temps ;S’accorder des sorties en amoureux ;Prendre du temps pour elle (esthéticienne, massages, bain aux huiles essentielles, etc.) ;Faire des activités qu’elle aime (lecture, sortie avec les copines, etc.). Vous vous reconnaissez dans ce profil ou vous comprenez enfin le comportement de l’une de vos amies ? Partagez afin de les aider à ne pas subir les méfaits du stress !

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.