Astuces psychologiques pour des résolutions qui tiennent vraiment

Marie Caillet - publié le 05/01/2021 à 09:00

On s'est surmotivé, surcoaché, on se l'est promis solennellement : cette année sera celle des résolutions tenues ! Seulement, une année, c'est long... et la plupart des résolutions sont vouées à l'échec. Pourquoi ? Parce que notre cerveau a besoin de plus qu'un simple vœu, aussi sincère soit-il. Alors, aidez-vous de ces astuces psychologiques qui stimuleront votre matière grise !

L'astuce de la visualisation positive

Il ne suffit pas de le rêver, il faut le faire... Oui, mais en rêvant, on peut parfois accomplir de grandes choses. La visualisation positive permet de court-circuiter certains blocages générés par notre cerveau pour diverses raisons : peur de l'inconnu ou de l'échec, procrastination... Il s'agit d'une astuce de PNL (Programmation Neuro-Linguistique) qui aide à concrétiser votre objectif et à vous dessiner un chemin mental jusqu'à lui.

Une bonne visualisation positive consiste à se mettre mentalement en situation afin de vivre par anticipation le moment où vous avez accompli votre résolution. Utilisez vos 5 sens, représentez-vous le plus précisément l'état d'esprit et d'accomplissement où vous vous trouverez une fois votre résolution atteinte, et répétez l'exercice régulièrement.

Cette petite habitude aide à trouver les moyens de concrétiser un objectif grâce à l'auto-persuasion. Vous pouvez aussi utiliser des outils : un planner, un moodboard, une application...

L'astuce de la méthode SMART

La méthode SMART va de pair avec celle de la visualisation positive. Elle vous aide à préciser, élaborer et délimiter dans le temps votre résolution. Au lieu d'une simple intention vague et intimidante, vous vous retrouvez avec un plan de route plus clair, ce qui aidera votre cerveau à contourner les pièges de la procrastination. SMART est un acronyme qui regroupe les termes : Spécifique, Mesurable, Atteignable, Réaliste, Temporel.

  • Spécifique. Exemple : « Je vais reprendre la course à pied » au lieu de « Je veux me remettre au sport »
  • Mesurable. Exemple : « Je vais courir 1 fois par semaine » au lieu de « Je veux courir plus souvent »
  • Atteignable et Réaliste. Exemple : « Je vais courir 3 km par semaine »
  • Temporel. Exemple : « Je vais courir 1 fois par semaine, chaque lundi soir, pendant 1 mois » au lieu de « Je vais courir chaque semaine toute l'année » .

Gardez ces critères en tête au moment de déterminer votre résolution. Vous saurez précisément comment faire pour tenir votre parole.

L'astuce des 21 jours pour prendre une habitude...

C'est un mythe bien connu en développement personnel : il faudrait 21 jours pour incorporer une nouvelle habitude dans son quotidien. Qu'il s'agisse de boire son litre d'eau recommandé, de méditer, de marcher plus, peu importe l'habitude. Et peu importe le nombre exact de jours : 21 jours sert plus d'indicateur temporel que de vérité absolue !

Ce qu'il faut retenir, c'est que pour changer sa vie, il vaut mieux fixer un objectif à court terme que sur toute une année. Trois semaines pour mettre votre résolution au banc d'essai, c'est plus adapté à notre cerveau, c'est plus mesurable et ça fait moins peur.

... et la règle des 66 jours pour l'adopter vraiment

Et oui, il y a une distinction entre le fait de prendre une habitude, et celui de la mettre en application au quotidien sans y penser. Une nuance qui triple la mise : 66 jours serait une durée plus réaliste, d'après une étude menée par l'University College de Londres. À garder en mémoire pour ne pas crier victoire trop vite dès les 3 premières semaines !

L'astuce de l'engagement public...

Cette astuce peut être très efficace pour ceux qui ont du mal à conserver une discipline. Elle consiste à annoncer sa résolution auprès de proches pour s'engager à la tenir. C'est une forme de promesse motivée par une contrainte externe : on est attendu au tournant.

Cette astuce implique toutefois que les personnes mises au courant reviennent régulièrement aux nouvelles pour connaître l'état de progression de la résolution. Elle se prêtera aussi mieux à certaines résolutions qu'à d'autres, de préférence celles qui sont concrètes : arrêter de fumer, démarrer une formation...

... et celle de l'alliance avec le secret

Toutes les résolutions ne sont pas bonnes à partager. En particulier celles qui relèvent de l'intime : si votre objectif est de progresser sur un plan psychologique, de développer vos capacités créatives, de débuter dans un nouveau domaine... vous aurez surtout besoin de vous sentir en confiance pour progresser.

Dans ce cas, mieux vaut garder le secret pour éviter de vous mettre la pression et de voir le soufflé retomber. Certaines résolutions sont plus belles à partager quand elles sont réalisées !

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.