Protège-slips : les erreurs à ne pas commettre

Florian Billaud - publié le 04/10/2019 à 14:30

Les protège-slips sont des protections anatomiques que les femmes portent par confort, mais aussi pour préserver leur lingerie. Il est essentiel de faire attention avec les protège-slips. Ces dispositifs sont loin d’être naturels et peuvent même s’avérer dangereux. Voici toutes les erreurs à ne pas commettre avec les protège-slips.

Tout savoir sur les protège-slips

Les protège-slips sont des protections anatomiques de petites formes que les femmes placent sur leurs sous-vêtements afin de les préserver. Ces protections sont portées en début ou en fin de règles quand le flux est faible. Il n’est pas rare que les femmes mettent des protège-slips avec des tampons pour limiter le risque de fuites. Enfin, le produit se porte au quotidien pour protéger les vêtements des fluides corporels ou encore des odeurs. Cette habitude est une erreur ! D’ailleurs nous commettons beaucoup d’impairs avec les protège-slips...

Porter des protège-slips tous les jours

Les protège-slips ne doivent pas être portés au quotidien. En effet, les protections contiennent beaucoup de produits chimiques qui sont donc en permanence en contact avec la peau. Selon la composition des produits, l’aération peut être bloquée tout comme la transpiration. Résultat, les bactéries se multiplient. Les conséquences sont désastreuses ! Il peut y avoir des affections cutanées comme des irritations, des infections vaginales, des mycoses, etc.Bon à savoir : attention aux fuites urinaires !Parfois, les femmes portent des protège-slips, car elles souffrent de fuites urinaires. Dans ce cas, il faut agir ! Un simple rendez-vous chez le médecin traitant ou chez le gynécologue permet de commencer une rééducation du périnée afin d’en finir avec l’incontinence. Notons aussi que pour les fuites urinaires, il faut privilégier des protections spécifiquement conçues pour absorber les urines.

Choisir des protège-slips contenant du parfum ou du plastique

La composition des protège-slips est problématique. Certains produits contiennent du plastique et ne sont pas respirants du tout. Ils favorisent ainsi la macération et donc les infections. Certaines protections sont prévues pour combattre les mauvaises odeurs. Elles ne sont pas respirantes, mais contiennent du parfum, ce qui peut être dangereux et provoquer des irritations. Si vous choisissez malgré tout de porter ces produits, assurez-vous qu’ils ne renferment ni plastique ni parfum !

Ne pas changer régulièrement de protège-slip

Un protège-slip ne se garde pas toute la journée. Il est important de le changer régulièrement afin de limiter la prolifération des bactéries. La protection ne se garde que 4 à 6 heures pas plus ! Évitez aussi de porter des vêtements trop serrés ou encore en matières synthétiques. Dans les deux cas, vous augmentez les risques de mycoses et d’infection.

Oublier de se laver les mains

Toujours pour ne pas multiplier les bactéries, il faut se laver les mains avant et après avoir manipulé un protège-slip. Sachez aussi que même si le produit préserve vos sous-vêtements, vous devez tout de même les changer à la fin de la journée, car les agents chimiques présents dans la protection peuvent venir sur votre lingerie.

Porter des protège-slips avec un string ou un shorty

Aujourd’hui, il existe des protège-slips qui se portent avec un string ou un shorty. C’est une très mauvaise idée ! En plus d’être en contact avec la peau, ces protections sont en contact direct avec les muqueuses ce qui multiplie les risques d’infection.Pour préserver son intimité, mieux vaut réduire l’utilisation des protège-slips. Parallèlement il est recommandé de porter des sous-vêtements en coton qui laissent respirer la peau !Comparez 1000 formules santé et économisez jusqu’à 45% : JE COMPARE

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.