Épilation : comment mieux gérer la repousse ?

Mustapha Azzouz - publié le 26/08/2020 à 13:00

Que ce soit pour des considérations esthétiques, pour des raisons d’hygiène ou simplement pour booster leur confiance en elles, l’immense majorité des femmes s’épilent. Quelle que soit la méthode employée, garder une peau douce tout au long de l’année demande du temps, mais aussi de l’argent. Voici vos astuces pour mieux gérer la repousse et votre budget épilation.

Épilation : à chaque méthode ses avantages

S’épiler et garder les jambes douces peut vite devenir une corvée. L’idéal serait d’avoir une méthode d’épilation économe, pratique et peu douloureuse, qui permet de retarder le plus possible la repousse du poil, mais elle n’existe pas. Rasoir, épilateur, crème, cire et rendez-vous chez l’esthéticienne ont tous leurs avantages et inconvénients.

Épilation au rasoir

Avantages :

  • Pratique : c’est la méthode d’épilation préférée des femmes qui sont plus de 70 % à l’utiliser.
  • Économe : à environ 50 centimes le rasoir jetable, difficile de faire mieux.

Inconvénients :

  • Le temps de repousse : les plus chanceuses pourront attendre 2 jours avant de se raser à nouveau mais, pour avoir une peau de bébé, il est nécessaire de le faire tous les jours.
  • La déshydratation provoquée par le passage du rasoir.

La cire

Avantages :

  • Le temps de repousse de 3 à 4 semaines qui vous permet d’avoir l’esprit tranquille.
  • Le prix : les bandes ou pots de cire coûtent environ 6 €.

Inconvénients : 

  • La douleur : la cire arrache le poil et, si cela retarde la repousse, cela reste très désagréable.
  • La technique : il n’est pas toujours facile de maîtriser l’application maison de la cire, et il n’est donc pas rare que des poils passent à la trappe.

L’épilateur

Avantage :

  • Le temps de repousse de 2 à 3 semaines qui vous évite de perdre un temps fou dans la salle de bains.

Inconvénients :

  • La douleur : pour retarder la repousse, le poil est à nouveau arraché et cela peut être douloureux, particulièrement au niveau des aisselles et du maillot.
  • L’investissement : il faut compter au moins 50 € pour disposer d’un épilateur fiable et efficace.
  • Les poils incarnés qui ont plus tendance à apparaître après le passage de l’épilateur.

La crème dépilatoire

Avantages :

  • Le prix : comme le rasoir, elle réduit le coût de la facture d’épilation grâce au tarif du tube avoisinant les 4 €.
  • Facile à utiliser.

Inconvénient :

  • Le temps de repousse : il est de 3 à 5 jours.

L’esthéticienne

Avantages :

  • Le temps de repousse allant de 3 à 4 semaines.
  • Un fini impeccable grâce à l’expertise d’une professionnelle.

Inconvénients :

  • La douleur : qui peut être légèrement atténuée par l’expérience de l’esthéticienne, mais qui est toujours bien présente.
  • Le prix : il faut compter entre 10 et 30 € selon la zone.

Bon à savoir : quel budget pour une épilation définitive ?

Une dizaine de séances d’épilation pour venir définitivement à bout des poils, avouez que c’est tentant ! Grâce à l’épilation laser ou à la lumière pulsée, il est désormais possible de faire disparaître les poils pour de bon… à condition d’en avoir le budget ! Si le laser coûte plus cher que la lumière pulsée, cette dernière demande quelques séances d’entretien tous les 2 ou 3 ans. Le coût diffèrera selon la zone traitée et les prix pratiqués par votre institut, mais ne vous attendez pas à vous en sortir pour moins de plusieurs centaines d’euros !

Les astuces pour ralentir la repousse

Gérer la repousse des poils, c’est surtout la retarder le plus possible ! En espaçant les séances d’épilation, vous gagnerez du temps et de l’argent ! Pour que vos jambes restent douces le plus longtemps possible, vous pouvez essayer plusieurs astuces.

L’huile essentielle de sauge

Pour les zones réduites comme les aisselles, vous pouvez directement verser quelques gouttes sur votre index, les appliquer sous les bras, puis masser. Sur les jambes, choisissez une huile végétale et ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle avant de masser. Si vous avez de la sauge dans votre jardin, préparez-en une décoction et appliquez-la sur les zones épilées à l’aide d’un coton une fois qu’elle aura refroidi.

Le citron

C’est un incontournable des recettes de grand-mère ! Pour profiter des bienfaits anti-repousse de cet agrume, vous pouvez tout simplement le couper en deux et frotter jambes et aisselles avec la pulpe. Il est également possible de préparer une lotion maison en mélangeant 5 cuillères à soupe de jus de citron, quelques clous de girofle écrasés et 3 cuillères à café de sel fin. Frictionnez la peau après l’épilation avant de rincer à l’eau. Cette méthode anti-repousse n’est pas conseillée pour le maillot en raison de la proximité des muqueuses.

Un soin anti-repousse

Moins économes, mais offrant un véritable gain de temps, ces soins permettent d’espacer le temps entre les épilations, mais aussi de donner à la peau une bonne dose d’hydratation. En lait, baume ou huile, ces soins contiennent des actifs qui inhibent la repousse du poil et en affinent le diamètre. Ainsi, même entre deux épilations, le poil se fait plus discret.

Poils incarnés : comment en venir à bout ?

Espacer les épilations est une chose, mais gérer la repousse c’est également éviter l’apparition des poils incarnés. Pour éviter que les poils poussent sous la peau, pensez à l’hydrater. C’est la clé pour profiter d’une repousse harmonieuse ! Hydratez quotidiennement la zone épilée afin d’assouplir la peau. Les poils qui repoussent n’auront alors aucun mal à continuer leur croissance. Le gommage sera votre seconde arme de choix pour lutter contre les poils incarnés. Attendez 48 heures avant de vous exfolier, mais pensez bien à le faire toutes les semaines. Cela vous permettra de débarrasser la zone des peaux mortes et de laisser les poils pousser à leur guise. Procédez également à un gommage avant de vous épiler afin de redresser le poil et d’en faciliter l’arrachage ou le rasage.

Si, pour beaucoup de femmes, l’épilation est un indispensable de leur routine beauté, c’est rarement une partie de plaisir ! Soit cela prend du temps, soit cela leur coûte de l’argent et, en prime, il arrive également que l’opération soit douloureuse. Grâce à ces astuces, vous avez désormais toutes les informations pour choisir la méthode d’épilation qui conviendra pile-poil à vos exigences et gérer la repousse en douceur.

Tous les guides santé & bien-être
Réduisez vos factures grâce à nos conseils shopping
Merci de vous être inscrit à notre newsletter !
En m’inscrivant, j’accepte les C.G.U. et de recevoir les newsletters de Radins.com par email.